Chapitre VI
Langues d’autres mondes...

(Lou Van Hille)


A) LA LANGUE DE ROLAND

Le monde de Roland n'est pas uniquement étrange ou original de par ses contrées, ses animaux ou ses habitants... Le langage y est tout aussi singulier. Attardons-nous quelques instants sur certaines notions assez importantes dans l'Univers de la Tour Sombre...

An-Tet

Le terme « Tet » représente un groupe d’individus liés par un destin commun. Le mot « An-Tet » décrit un lien émotionnel intime entre ces individus. Il peut aussi décrire de façon implicite une certaine intimité sexuelle.

Char

A l'époque de Roland, ce mot est synonyme de « Mort ». D'ailleurs, dans THE WASTE LANDS (II-I-25), on apprend que "Dans l'ancienne langue qui avait jadis été la lingua franca de son monde, la plupart des mots, ainsi « khef » et « ka », avaient de multiples significations. Le mot « char », cependant – « char » comme dans Charlie le Tchou-tchou - n'en avait qu'une. « Char » signifiait la mort".

Dinh

Le dinh est un meneur, un chef ou un roi. Roland Deschain est, par exemple, le dinh de son Ka-Tet.

Ka

Comme beaucoup de mots dans le Haut-Parler, « Ka » a des significations multiples et lui donner un sens exact n’est pas des plus simples. Il peut représenter la force vitale. Dans le langage commun, il représente un endroit où l’on doit se rendre. Les traductions les plus proches de ce qui existe dans notre monde seraient « destin » ou « fatalité ». Notons que cette notion a été vue précédemment, dans le chapitre II de notre étude.

Ka-Mai

Dans WIZARD AND GLASS (I-3-1), King décrit le « Ka-Mai » de la façon suivante :

"Eddie Dean - qui ignorait que Roland pensait parfois à lui comme à un ka-mai - le fou du ka, avait à la fois tout entendu et rien entendu, tout vu et rien vu".

On retrouve cette notion de « Ka-Mai » dans HEARTS IN ATLANTIS.

Ka-Tel

Le ka-tel est une classe d’apprentis pistoléros. Dans WIZARD AND GLASS (I-5-14), Roland dit à Jake, en racontant son histoire passée :

"J'ai passé l'épreuve de virilité à l'âge de quatorze ans, j'étais le plus jeune de mon ka-tel, de ma classe, si tu préfères"

(Notons, au passage qu'une erreur de traduction s'est glissée dans la version française où le terme Ka-Tel a été remplacé par le terme Ka-Tet).

Ka-Tet

Littéralement, le « Ka-Tet » signifie « un parmi plusieurs ».

Dans THE WASTE LANDS (I-IV-23), Roland dit que "Ka - le mot qui (...) signifie "destin", bien que son sens véritable soit beaucoup plus complexe et beaucoup plus difficile à formuler - (...) et Tet, un mot qui désigne un groupe de gens partageant le même but et les mêmes intérêts, (...) forment la notion de Ka-Tet. Le Ka-Tet est l'endroit où plusieurs vies sont unies par le destin".

Le Ka-Tet est aussi cité dans le roman INSOMNIA (chapitre 23-2).

Dans THE WASTE LANDS (II-IV-19), Roland déclare à Eddie, Susannah et Jake que "chaque membre d'un Ka-Tet est semblable à une pièce d'un puzzle. Prise isolément, chacune est un mystère, mais une fois assemblées, toutes forment une image... ou une partie d'une image. Il peut falloir beaucoup de Ka-Tets pour parachever une image. Ne soyez pas surpris en découvrant que vos vies se touchent d'une façon que vous ne soupçonniez pas jusqu'alors. Ainsi, chacun de vous trois est capable de connaître les pensées des deux autres...". Puis, il ajoute : "(...) je ne suis pas membre à part entière de ce Ka-Tet - sans doute parce que je n'appartiens pas à votre monde - et ne puis donc partager complètement ce don.. Mais je peux vous envoyer des pensées".

Khef

Dans THE WASTE LANDS (I-III-23), Roland dit que le Khef est la "force vitale" (ce qui rejoint la notion de Ka mentionné au Chapitre 25-5 de INSOMNIA).

Dans THE WASTE LANDS (II-IV-19), Roland déclare que "cette proximité, cette aptitude à partager les pensées s'appelle le Khef, un mot qui a beaucoup d'autres sens dans la langue originelle du vieux monde... eau, naissance, force vitale n'en sont que trois parmi d'autres".

Au début de THE GUNSLINGER, nous apprenons que Roland progresse dans le khef et qu’il a atteint le niveau 5. Ceux qui atteignent les niveaux les plus élevés (niveaux 7 et 8) sont capables de séparer leur esprit de leur corps. L’esprit devient alors spectateur.

Sai

Bien qu’il s’agisse avant tout d’un terme employé dans le langage familier, on retrouve aussi le mot « Sai » dans le Haut-Parler. Il s’agit d’un terme apportant la notion de respect et que l’on pourrait traduire simplement par Madame ou Monsieur.

Tet

Le terme « Tet » représente un groupe d’individus liés par un destin commun.


B) LE LANGAGE DES MORTS

Le langage, employé par l'entité maléfique TAK dans DESPERATION et THE REGULATORS, apparaît aussi dans l'univers de la Tour Sombre, utilisé par les Petites Sœurs d'Elurie... Notons que l'expression (*) est employée dans WOLVES OF THE CALLA. Voici, ci-dessous, une liste des termes (ainsi que leur traduction, lorsqu'elle est disponible) que TAK emploie dans ces deux romans...

Ah lah? - Le personnage de Collie demandant aux araignées où se trouvent les personnes qui se cachent.
Ah lah, him en tow - Le personnage de Collie parlant à un coyote. Ce dernier s'assoie à l'écoute de ces paroles.
Can ah, can-tah, annah, Oriza (*) - Chaque respiration vient de la femme
Can ah wan me
Can de lach
- "Pensez-vous à Dieu?" (...) "Vous ne le trouverez pas à Désolation... vous n'y trouverez que can de lach". Le cœur de ce qui n'a pas de forme.
Can tah - De petites pierres gravées, de petits dieux
Can tah, can tak! - Il y a d'autres dieux que les vôtres.
Can tak - Les grands dieux
Can toi - "Mes enfants du désert !" (...) "Les can toi! Quelle musique font-ils ?" - Les coyotes (on retrouve cette expression dans SONG OF SUSANNAH)
Cay de mun - Ouvre ta bouche
Dama - Le père
Damane - Le fils
En tow!
Him en tow
Ini
- Le puits des mondes. L'antre de Tak.
Me en tak - Possédé par Tak
Mi him
Mi him, can de lach, mi him, min en tow. Tak! - "Vient à moi. Vient à Tak. Vient à l'Ancien. Vient vers le cœur de ce qui n'a pas de forme".
Mi him can ini
Mi him, en tow! - Notre dieu est puissant
Mi tow, can de lach - La peur de celui qui n'a pas de forme
Min! Min! Min en tow!
Os dam

Os pa
Os pa! Can fin!
Pirin moh
Ras
Si em, tow en can de lach
- "Nous parlons le langage de celui qui n'a pas de forme"
So cah set!
So tah
Tak
Tak ah lah!
Tak a lah. Timoh. Can de lach. On! On!
- Le personnage de Collie déclare ces termes et un busard fond sur Johnny Marinville et l'attaque.
Tak ah wan!
Tak ah wan! Tak ah lah! Mi him, en tow!

Ten ah?
Timoh
Timoh sen cah
- La classe des animaux de faible réputation... Loups, coyotes, serpents, araignées, rats, chauves-souris.

Retour à l'Index de L'Univers Selon Stephen King