Nous suivre sur les réseaux sociaux
Stephen King

Stephen King participe à une levée de fonds pour un institut hospitalier contre le cancer du sein

Stephen King participe à un événement virtuel permettant de lever des fonds pour un institut hospitalier contre le cancer du sein… et raconte sa rencontre avec un fantome!

 

Pinkpages Stephenking Fundraising

 

 

Ce mercredi 8 juin, Stephen King participera à un événement virtuel permettant de lever des fonds pour un institut américain contre le cancer du sein, d’un hopital du Massachussetts.

 

Stephen King sera un des plusieurs auteurs et autrices (parmi lesquels Isabel Allende, Anthony Doerr, Stephen King, Ann Leary, Richard Russo et Adriana Trigiani), qui participeront à l’événement intitulé “Pink Pages”.
L’édition 2022 de cet événement organisé par l’hopital Mount Auburn (dans le Massachussets) est organisée en ligne et se déroulera à 19h locale le mercredi soir (donc le jeudi 9 juin à 1h du matin pour les fans francophones). 

 

La soirée prévue semble être une discussion de chacun des auteurs et autrices qui “partageront leur histoire personnelle de fantôme”, et devrai durer 1 heure.

 

Comme il s’agit d’une soirée de lever de fond, l’événement virtuel n’est pas gratuit, mais payant :
– un tarif de 100 dollars pour sponsoriser une personne du milieu médical qui pourra participer à l’événement (mais le sponsor n’aura pas d’accès apparemment)
– un tarif de 150 dollars pour un ticket individuel donnant accès à l’événement virtuel
– un tarif de 500 dollars donnant accès à l’événement virtuel + un livre dédicacé de chacun des auteurs (donc Stephen King, sur des ex-libris collé dans les livres) : très vraisemblablement uniquement envoyés aux USA

 

> Plus d’informations sur le site de l’événement

 

 

MAJ du 9 juin 2022 :

L’événement s’est donc déroulé cette nuit. D’une durée d’1h avec environ 6 intervenants en complément des animateurs, la participation de Stephen King a donc duré une dizaine de minutes.

Comme il le dit dans l’introduction de sa participation, Alice Hoffman, l’organisatrice, lui a demandé de partager une histoire qui soit amusante, ou triste, ou réjouissante… en d’autres termes, Stephen King a reçu carte blanche pour raconter ce qu’il désirait.

 

 

Pinkpages Stephenking Fantome

 

Il a donc décidé de raconter une histoire de fantomes puisque c’est ce pour quoi il est connu.
Stephen King met l’accent sur le fait qu’il s’agit de la seule vraie histoire de fantôme qui l’implique.

S’il s’en rappelle c’est justement parce que s’il écrit ce genre d’histoire, il s’agit de sa seule expérience du genre. Stephen King déclare alors qu’il ne fait aucun commentaire sur la véracité ou la vérité sur l’aspect paranormal, mais c’est ce qu’il lui est arrivé :

 

 

Stephen King raconte alors qu’il s’était rendu à un événement politique pour lever des fonds, il y a environ 25 ans, à Bangor dans le Maine. Il s’agissait d’une soirée aride d’hiver typique du Maine, donc tout le monde était emmitoufflé. 
Arrivé dans la maison, un adolescent leur a proposé de prendre les manteaux et de les mettre dans une pièce du haut.

Stephen et Tabitha King sont entrés, ont mangé quelques amuse-bouches, ont serré des mains et discuter un peu de politique. Ils sont resté un peu moment, ni trop peu, mais assez pour socialiser et être poli, avant que Tabitha ne lui suggère qu’ils partent. 
Il s’est proposé pour aller récupérer les manteaux, en haut, dans la chambre. Il y avait une grosse pile de manteaux sur le lit. Il se met à fouiller pour trouver les leurs, et remarque un homme assis dans le coin entre le mur et le lit.
Il l’a vu très clairement dans sa vision périphérique, au point qu’il peut aujourd’hui encore le décrire : un gentleman d’environ 70 ans, chauve, portant un costume bleu et Stephen King s’est sentit mal à l’aise. Pas nerveux, mais mal à l’aise, car il avait le sentiment que cet homme qui était assis à cet endroit, plus ou moins à garder les manteaux pouvait penser qu’il essayait de faire les poches aux invités de la soirée. 
Stephen King a fait un commentaire sur la soirée, disant que c’est un joli petit événement, mais que sa femme et lui allaient partir. Mais qu’il y a beaucoup de manteaux et qu’il cherche les leurs. Les as sortit, et il n’y avait personne dans le coin.

Stephen King ne s’est pas sentit effrayé, mais un peu plus tard, en y repensait il s’est sentit mal à l’aise car il n’y avait nulle part où l’homme avait pu aller (pas de porte et il ne pouvait pas s’être glissé sous le lit) mais il est convaincu de l’avoir vu.

Depuis, Stephen King s’est toujours demandé s’il s’agissait d’un fantome ou d’une illusion… Il déclare cet événement comme un morceau qui reste toujours en travers de la gorge, qui ne disparait jamais vraiment de la bouche ou de l’esprit.
Il s’est depuis demandé qui a vécu dans cette maison et si un vieil homme y est peut-être décédé, voir même dans cette chambre. 

Stephen King a donc pris leurs manteaux et chapeaux, est descendu, ils ont du au revoir à l’hote de la soirée et Stephen a dit à sa femme qu’il a peut-être vu un fantome…

 

 

 





VOUS AIMEZ L'ARTICLE? N'HESITEZ PAS A LE PARTAGER ;)

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Cliquez ici pour laisser un commentaire


Autres contenus : Stephen King

En vente dans notre boutique :

Découvrez notre boutique :

Notre livre : gratuit sur demande!

DECOUVREZ NOTRE LIVRE ==> Les adaptations de Stephen King

La nouvelle "Bibliographie Stephen King"

La nouvelle 'Bibliographie Stephen King'