Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

CARRIE : 40 ans #1. La genèse et la publication chez Gallimard

CARRIE : les 40 ans #1 – la genèse du roman et la publication aux éditions Gallimard
 

[carrie doubleday 1st edition]

CARRIE est le 1er roman de Stephen King, paru le 5 avril 1974 (par Doubleday), soit il y a tout juste 50 ans !
Mais saviez-vous que ce roman a été « sauvé » de la corbeille par Tabitha King, sa femme, qui l’a encouragé de continuer ce roman tout en l’aidant sur la vision féminin?

Selon Justin Brooks, il s’agit du 1er roman publié de Stephen King, mais du 5e roman « complet » écrit. Toujours selon Justin Brooks, Stephen King aurait écrit seulement 2 pages d’une nouvelle avant de les jeter à la poubelle. C’est maintenant un fait « célèbre » que Tabitha King, la femme de Stephen King, a récupéré ces pages de la poubelle et a aidé son mari (sur l’aspect féminin de CARRIE) et l’a encouragé à poursuivre ce qui devait être une nouvelle pour le magazine Cavalier, mais qui, au final, s’étoffera pour devenir un roman… et le premier roman publié par Stephen King.

Bill Thompson, éditeur, proposera alors le roman à Doubleday qui l’achètera. CARRIE de Stephen King sortira alors le 5 avril 1974 chez Doubleday avec un tirage de 30 000 exemplaires.

En France, ce sera les éditions Gallimard qui publieront en avril 1976, ce livre de Stephen King, qui sera adapté la même année en film sous le titre CARRIE AU BAL DU DIABLE.

Contactées, les éditions Gallimard nous ont confié des informations très intéressantes concernant la sortie de CARRIE en avril 1976 :
– le tirage fut de 16 500 exemplaires (donc un tirage conséquent pour un éditeur français ainsi qu’un auteur inconnu en France), et 10 000 d’entres eux furent vendus
– le traducteur rencontra des difficultés pour trouver un titre satisfaisant.
Cela peut paraitre étonnant étant donné le titre américain, MAIS, il faut savoir que Gallimard a acheté le livre avant la publication, à partir du manuscrit bien que le contrat ne fut alors signé que le 4 octobre 1973 avec un texte définitif reçu en juillet 1974).
Par ailleurs, lors de l’achat le titre original ne semblait pas fixé puisque selon leurs archives il est évoqué : The Shadow Exploded (traduit alors : L’ombre tirée au clair, ou encore : L’ombre élucidée).
Le traducteur proposa alors plusieurs titres : Etat de tension, Tension dangereuse, Sous tension, Et puis la ville explosa.

Ou encore d’autres propositions car l’éditeur ne fut pas réellement satisfait de ces propositions : Le Don Maléfique, Le Pouvoir maléfique, Maléfices (qui fut malheureusement déjà utilisé par Boileau-Narcejac chez Denoël), ou encore : Le Maléfice de Carrie.
Au final, étant donné qu’un film était en préparation (qui sortira le 2 novembre 1976 aux USA, puis en avril 1977 en France sous le  titre : CARRIE AU BAL DU DIABLE), le titre deviendra tout simplement: CARRIE.

– les notes d’archives signalent que les éditeurs français convoitent Stephen King, et ce, malgré les droits d’auteurs conséquents dès son deuxième roman (SALEM). Les éditions Gallimard n’achèteront pas ce livre car les frais étaient trop élevés et que les éditeurs français surenchérissent. Ce livre finira chez les éditions ALTA.

Un grand merci aux éditions Gallimard pour ces informations fortes intéressantes! 

Notons également que le magazine cosmopolitan français de juillet 1976 (#32) publia une version courte de ce roman, mais sans même mentionné d’où ce texte provient.

 

 

CARRIE, livre Stephen King [cosmopolitan 32 carrie stephenking] stephen king signing in paris
 

Cet article accompagne : les 40 ans du livre CARRIE, et la sortie en DVD / Bluray du film CARRIE LA VENGEANCE

 





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Le signal, de Maxime Chattam

    24 octobre
  2. Elevation, roman, version originale

    30 octobre
  3. Stephen King – American Master : A Creepy Corpus of Facts About Stephen King & His Work

    30 octobre
  4. L’encyclopédie du savoir relatif et absolu (2018), de Bernard Werber

    31 octobre
  5. Mad Movies – hors serie – Shining (réédition collector)

    12 décembre

Publicité

Autres contenus : Divers