Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Frankenstein (Mary Shelley, Albin Michel 1984, Wrightson)

FRANKENSTEIN
ou le prométhée des temps modernes

Frankenstein, de Mary Shelley, Albin Michel 1984, édition illustrée par Berni Wrightson et introduite par Stephen King  Frankenstein-Soleil-Productions.jpg


IllustrationsRéédition 2010


Titre original : FRANKENSTEIN, or the modern Prometheus                  

Publications américaines : 1983, Dod, Mead & Co. Réédition, en 2008 : Dark Horses Comics

Editions françaises : 1984, Albin Michel (couverture de gauche, épuisé).
                                       Réédité en 2010 (mai), Soleil Productions (couverture de droite – vous pouvez cliquer dessus pour l’agrandir)


FRANKENSTEIN, de Mary W Shelley, édition illustrée par Bernie Wrightson avec une préface de STEPHEN KING

Stephen KING
Préface
 Mary SHELLEY
FRANKENSTEIN
ou le prométhée des temps modernes
Bernie WRIGHTSON
illustrations

L’histoire :

Walton écrit des lettres à sa sœur à propos de son expédition vers le pôle Nord, à bord d’un bateau. Il voit passer une luge, et rencontre un homme coincé sur un bloc de glace avec une luge similaire : Frankenstein. Celui-ci, désespéré et ayant perdu tout goût pour la vie, raconte à Walton la cause de ses malheurs.

Il est issu d’une famille relativement nombreuse qui se fixe à Genève. Il manifeste un intérêt pour la science, et part étudier. Au cours de ses progrès rapides, il se rend compte qu’il est capable de créer un être vivant. Il se dévoue alors corps et âme à cette tâche qui l’occupe pendant des mois, et donne naissance à un être surhumain mais hideux d’apparence. Alors qu’il prend vie, Frankenstein, horrifié, fuit. Il rencontre le lendemain son ami d’enfance, Clerval, et tombe gravement malade, puis guérit quelques mois plus tard. Clerval étudie, lui aussi. Alors que leur retour à Genève est sur le point d’être prévu, Frankenstein apprend que son frère a été assassiné par un voleur. Il se rend sur place et aperçoit son monstre, près du lieu du crime. La bonne foi de celle qui est accusée ne laisse aucun doute sur l’identité du coupable pour Frankenstein, mais elle est toutefois condamnée à mort et exécutée. Désespéré, Frankenstein part à Chamonix où il rencontre le monstre, envers qui il éprouve une ardente haine. Celui-ci lui conte son histoire…                                                
(lire l’article Frankenstein sur Noosfere)


Informations complémentaires :

 

  • La première édition française de ce classique de la littérature, date de 1821. Le seul exemplaire connu se trouve à la BnF, et c’est d’ailleurs sur cette traduction originale (dont le traducteur est inconnu) qu’Albin Michel a réalisé le livre.
  • Concernant l’édition Albin Michel de 1984 : « Il a été tiré de cet ouvrage 550 exemplaires reliés pleine toile comprenant une sérigraphie originale sur velin cuve BFK rives blancs dont 500 numérotés de 1 à 500, et 50 hors commerces numérotés de I à L. » (chiffres romains)
  •  

Quelques unes des illustrations de Bernie Wrightson :

frankenstein illustration  frankenstein wrightson stephen king  frankenstein wrightson stephen king  frankenstein wrightson stephen king  frankenstein stephen king wrightson chez soleil production

Nouvelle édition (SOLEIL PRODUCTION) : le 26 MAI 2010

Frankenstein-Soleil-Productions.jpg


Comparatif des 2 éditions françaises :

Albin Michel, 1984 : dépot légal, novembre 1984. Edition cartonnée, couverture grise. Traduction originale, de 1821.
                        180 pages, ISBN : 2-226-02107

Soleil Production, 2010 : dépot légal, mai 2010. Edition cartonnée, couverture noire. Nouvelle traduction.
                         237 pages, ISBN : 2-30200-825-0

                         Les « + » :
                               o Réédition d’un roman classique, disponible dans une édition qui était épuisée auprès de l’éditeur.
                               o Les illustrations de Bernie Wrightson (plusieurs dizaines), mises en valeurs par l’éditeur, et sur du beau papier
                               o Nouvelle traduction inédite
                               o Introduction de Stephen King plus longue (4 pages au lieu de 2 pages)  et qui semble plus complète au premier abord (?)
                               o Un livre de haute qualité : la mise en page est très bien réalisée (nombreux petits visuels agréables, vignettes reprenant 
                                   une partie d’illustrations, le papier est très agréable à toucher… Soleil Production l’a
                                   classé dans la collection « Soleil US Art », en tant que « beau livre », et il mérite cette appellation.

                         Les « – » :
                               o Le manque d’une édition limitée française (il y en eut une pour l’édition d’Albin Michel).
                                   Mais c’était déjà le cas de la réédition américaine.
                               o Un prix quelque peu élevé (30€), mais la qualité du livre le mérite amplement. De plus, l’édition d’Albin Michel était épuisée,
                                   les rares exemplaires disponibles sur les sites d’occasion, se vendent à minimum 40€, soit plus cher.
                                   L’édition Albin Michel était un beau livre. 





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Anniversaire de Stephen King !

    21 septembre
  2. King of Halloween : rééditions britanniques

    21 septembre
  3. La boite de Pandore, de Bernard Werber

    26 septembre
  4. Bernard Werber : La boite de Pandore

    26 septembre
  5. De flic à medium, préface de Bernard Werber

    27 septembre

Publicité

Autres contenus : Divers