Nous suivre sur les réseaux sociaux
Uncategorized

Steve’s Rag 08 – Thinner

Thinner : Un film qui fait le poids

(Lou Van Hille)


    Le roman Thinner / La Peau Sur les Os fut publié en 1984 sous le pseudonyme Richard Bachman. Il s’agit de l’histoire d’un dénommé Billy Halleck, avocat rondouillard à qui tout réussi… jusqu’au jour où, par accident, il percute une vieille gitane avec sa voiture, la tuant sur le coup… Halleck ressort vainqueur du procès truqué qui s’en suit. Les gitans décident alors de faire leur propre justice et un sort est jeté sur Halleck qui commence alors à perdre du poids de façon incontrôlée, le conduisant vers une mort certaine…
    Un roman de Richard Bachman mais bien digne de Stephen King. Seulement 28000 exemplaires avaient été vendus lorsque l’on appris que King et Bachman ne faisaient qu’un. Les fans se sont alors rués chez leurs libraires et Thinner devint rapidement un best-seller…
    Il fallait alors s’attendre à voir le roman adapté, un jour ou l’autre, à l’écran. Et c’est désormais chose faite… Le film sera, apparemment, une véritable réussite.
    Tom Holland, son réalisateur déclare:

    Nous prendrons le spectateur à la gorge et nous ne le laisserons pas partir. Il s’agit d’un film à suspense, sombre et psychologique. Ce n’est pas du tout le genre de film où des créatures sortent des placards pour vous terroriser, mais plutôt un film si intense qu’il vous glace le sang. Si vous avez aimé le livre de Steve, vous ne serez pas déçus par ce que vous verrez à l’écran. Steve a une vision particulière des choses, et nous avons essayé de la conserver.

    Puis il ajoute :

    Lorsque je me trouvais chez Warners, on me donna le choix entre la réalisation de The Stand et celle de Thinner. J’ai choisi Thinner, car dès lors, je savais que The Stand deviendrait une mini-série. Michael Mc Dowell s’est chargé d’écrire le script. Nous n’avons rien voulu mettre à l’écart bien qu’on ne cessait de nous demander de changer la fin pour en faire un happy-end. Je voulais que tout soit fait comme il le fallait. Pourquoi changer quelque chose qui a déjà fait un succès? Nous avons fini par obtenir ce que nous voulions !

    Tom Holland et son équipe ont passé plus de trois mois sur le tournage de Thinner à Camden et dans ses environs. Tom Holland a insisté pour que le film soit tourné dans cette région :

    J’aime ce coin. Tout comme Steve, j’ai toujours pensé que le film Thinner devait conserver l’ambiance du roman. Pour cela, il fallait impérativement qu’il soit tourné dans le Maine. Je me suis alors mis en quête d’un site adéquat au début de 1995 et j’ai choisi Camden pour son apparence étrange et sa beauté trop excessive pour être vraie. De plus, existe-t-il quelque chose de plus beau que l’automne en Nouvelle-Angleterre?

    Le film avait d’abord été jugé irréalisable du fait de la somme nécessaire à sa réalisation, et du fait de la complexité des maquillages et des effets spéciaux.
    Tom Holland releva le défi. Il avait déjà réalisé The Langoliers (voir l’article dans le Steve’s Rag Volume II-1) durant l’été 1994. la mini-série, réalisée pour la chaîne ABC, avait été tournée à l’aéroport international de Bangor, dans le Maine.
    Tom Holland ajoute :

    Thinner ne serait rien sans le maquillage. Tout le film en dépend. Nous avions alors la tache de trouver le comédien qui saurait rendre le tout convaincant. Notre choix s’est porté sur Robert John Burke. C’est un sacré bon acteur. Il y a peu de scènes où il n’apparaît pas, et il devait passer entre 13 et 15 heures par jour à porter des tonnes de maquillage.

    Le comédien Robert John Burke déclare d’ailleurs :

    Thinner a été, sans aucun doute, un film difficile à interpréter. J’ai l’habitude de porter beaucoup de maquillage (Il a joué les rôles principaux des films Robocop 3 et Dust Devil), mais jouer Thinner c’est comme jouer dans cinq films en même temps. Il me fallait m’investir deux fois plus dans mon personnage afin de le rendre crédible. Vous savez, dès le jour où j’ai obtenu le rôle, je n’ai cessé de passer mes nuits à me demander comment ils feraient pour me faire ressembler à un homme de 140 kilos… Et bien, ils y sont arrivés !

    Ce miracle, on le doit principalement à Greg Cannon et à son équipe. Cannon est un véritable expert en la matière. Il a en effet reçu des Oscars pour les maquillages des films Dracula et Mrs Doubtfire. C’est aussi lui qui s’est occupé des maquillages de The Mask.
    Les transformations de Billy Halleck, liant les talents de Burke et de Cannon, en surprendra plus d’un.
    La plus grande partie du tournage prit fin au début du mois de novembre 1995, juste avant que les conditions météorologiques particulières au Maine ne passent de anormalement douces à exécrables.
    Le budget total du film fut de 16 millions de dollars. La firme Paramount envisage une diffusion sur les grands écrans pour avril (cette période c’est avérée plus que favorable pour Paramount lors de la diffusion d’une autre adaptation d’un roman de Stephen King : Pet Sematary).
    On retrouvera aussi Michael Constantine, un vétéran du cinéma, dans le rôle de Taduz Lemke, le vieux gitan qui jette le sort à Billy Halleck, Jose Montega (que l’on a pu voir dans Godfather III / Le Parrain III) dans le rôle de Ginelli, et Kari Wuhren dans le rôle de la jeune gitane Gina.
    Comme on pouvait aussi s’y attendre, Stephen King en personne apparaît dans le film… Il y joue le rôle d’un pharmacien ravagé portant le nom étrange de Monsieur Banghor…
    Récemment, lors d’une interview, King a déclaré :

    La femme de Richard Bachman a trouvé un livre ! Il sera publié cet automne. Cela s’intitule The Regulators.

    1996 sera l’année Richard Bachman !

Le 01 février 1996.
Uxem.





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Mr Mercedes, saison 2 (USA)

    22 août
  2. Anatomie de l’horreur, réédition, Albin Michel

    29 août
  3. Anatomie de l’horreur, avec 2 essais inédits !

    29 août
  4. Flight or Fright! Anthologie co-éditée par Stephen King, avec intro et nouvelle inédite

    4 septembre
  5. Gwendy et la boite à boutons, roman de Stephen King et Richard Chizmar, Le Livre de Poche

    5 septembre

Publicité

CONCOURS

Autres contenus : Uncategorized