Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Steve’s Rag 16 – La Volonté et/ou la foi en soi chez King : Une Arme

La Volonté et/ou la Foi en soi chez King : Une Arme

(Benjamin Jakmakian)


Pour vaincre l’ennemi, le mal, certains personnages chez KING ont recours à des moyens pour le moins étranges vis-à-vis de notre bonne vieille raison (combat contre Leland Gaunt à l’aide d’ombres chinoises; Ça par des mutations ou « les chaussettes de l’archiduchesse… »). Mais il faut savoir que la raison ne tient plus dés lors que le « surnaturel », « l’irréel » fait irruption. Au contraire le rêveur/croyant sont bien mieux armés pour faire face.

L’IMAGINATIF FACE AU RATIONNEL

Dans les nouvelles ou les romans tel que LE TALISMAN, LA PASTORALE, LE MOLOSSE SURGI DU SOLEIL ou encore ÇA, le personnage rationnel ne saura pas accepté ce qui lui arrive, car cela ne lui est pas  » logique « .

Dans LE TALISMAN, lorsque Jack fait irruption à Thayer et que le « fantastique » envahi soudain la vie de Richard, son ami, celui-ci réagi violemment en prétextant une forte fièvre. Cela lui permet de rejeter en bloc la nouvelle réalité auquel il doit faire face. En effet devant celle-ci, il est apeuré et impuissant : « Je t’ai déjà expliqué dit-il (Richard). J’ai de la fièvre. Sans doute ne se produit-il rien du tout, ou alors des choses parfaitement normales que mon esprit déforme ou intensifie. C’est une possibilité. L’autre, c ‘est.. eh bien… des vendeurs de dopes ».

Et même lorsque Richard découvrira que tout est réel, il le fera par déductions logiques: « Si nous sommes dans les Territoires, alors nous sommes dans les Territoires, peu importe si c’est possible [ .. ]. Tu le rappelles ce sablier géant au dépôt ? […].Quand j’ai vu cet objet, je savais que je ne pouvais avoir tout inventé. Parce que je savais fort bien que je n’aurais pas pu inventer un objet pareil […] Si je devais inventer une horloge primitive, elle aurait toutes sortes de rouages et de grosses poulies… Elle ne serait pas si simple. Donc je ne l’avais pas inventée. Par conséquent, tout le reste aussi était réel ».

On peut également citer LA PASTORALE où le personnage principal Harold Parkette en restant les pieds sur terre face à l’employé de la pastorale termine sa vie prématurément.

Dans LE MOLOSSE SURGI DU SOLEIL, on a un représentant des deux camps Rationnel/Imaginatif soit respectivement John Delevan et Kevin, son fils. Nous sommes fixés dés les premières pages : « (John) ne connaissait qu’une manière d’envisager les choses : raisonnablement. Jamais il ne serait capable de comprendre les intuitions de Kevin ».

Du fait de cette différence, Kevin fera aisément face à la situation. Lorsqu’il rêvera de Polaroïdville croira en la réalité de ce rêve. Son père devant un des flashs t annonçant l’arrivé du molosse pensera : « qu’une lumière de cette intensité ne pouvait sortir du petit flash incorporé d’un Polaroid « .
Enfin l’exemple parfait du personnage rationnel est Stanley Uris dans  ÇA. Celui-ci préférera se suicider plutôt qu’affronter de nouveau le clown et ses illusions. Stan, en effet, déteste ce qui sort du bon sens. »Il voulait leur dire que ces enfants morts qui s’étaient traînés dans les escaliers […] l’avaient offensé […] Il existait des choses qui n’aurait pas dû exister. Elles offensaient le sens de l’ordre de toutes personnes saines d’esprit […]. Mais c’est ce scandale offensant avec lesquels on ne peut vivre parce qu’il ouvre une brèche dans votre rationalité ».

LES IMAGINATIFS ET LEURS REVOLTES

On trouve chez KING une grande diversité de personnages qui par leur détermination, leur courage ou leur volonté (ou celle d’un être supérieur ?) vaincront le mal sous toutes ses formes.

Ainsi David Carver et Johnny Marinville dans Désolation ont en partie la détermination de Dieu. Dans SAI.EM, il est flag(g)rant(dall) qu’il faut croire en l’impossible et se savoir assez fort pour le combattre. En effet Mark Petrie le découvrira par hasard lors de sa première rencontre avec les vampires. « Il détacha ses yeux de ceux de son ami au prix d’un intense effort de volonté […] Sans prendre le temps de réfléchir […] et cela aurait sans nul doute causé sa perte) Mark se saisit de la croix ».

On a la preuve que la volonté personnelle est plus importante que la croix lors de l’affrontement du père Callahan et de Barlow. « Le doute s’immisce dans son esprit S’il n’osait jeter la croix cela signifiait qu’il admettait.. qu’il admettait … quoi ? ».

Dès qu’il commence à douter « le rayonnement de la croix diminue ». Enfin Barlow nous le dit lui-même : « C’est triste de voir un homme avoir une foi si chancelante. », puis « […] La croix… le pain et le vin… le confessionnal… n’ont de valeur que par ce qu’il représente pour le croyant. Sans la foi, la croix n’est qu’un morceau de bois le pain de la farine passé au four et le vin du jus de raisin fermenté ».

Dans ÇA, si l’un des ratés se sent en confiance en lui par un geste ou une parole alors Ça en a peur. Richie réagira d’instinct lors de sa rencontre avec le loup-garou en imitant la voix d’un flic irlandais. « Laisse filer, mon garçon, ou j’te fends ton crâne épais ! Je l’ jure par Jai-sus ! Lâche-le tout de suite bâtard ou tu auras ton propre cul pour déjeuner ».

Dans la cave, la créature laissa pousser un rugissement […] il s’y trouvait aussi une note de douleur ou peut-être de peur. Plus loin Ça dans son antre y songera :  » Mais ensemble, ils (les ratés) avaient découvert un inquiétant secret dont même Ça n’avait pas eu conscience : Si 10000 paysans du moyen âge créent les vampires en croyant qu’ils existent, un seul suffit ( probablement un enfant) pour imaginer le pieu qui permet de les tuer. Mais un pieu n’est qu’un stupide morceau de bois ; L ‘esprit est le maillet qui permet 1 l’enfoncer « 

L’IMAGINATION ET LA VOLONTE DU PERSONNAGE LORS DU FACE A FACE

Dans la plupart des livres de Stephen King que j’ai cités la confrontation Personnage/Mal se déroule suivant un plan qui je pense est celui-ci :

1 *Rencontres des différents protagonistes.

2 * Les héros se sentent envahis d’une grande puissance et savent que faire et quand refaire.

3 * Leur volonté ou une volonté extérieure s’incarne dans l’arme qu’ils ont choisie (parole, gadget, …).

4 * Fuite ou mort de l’ennemi

Ainsi dans BAZAAR, le shérif Pangborn se retrouve face à Leland Gaunt, un des nombreux visages de Randall Flagg (voir le numéro Hors-série 4 sur LA TOUR SOMBRE) devant le bazar de ce dernier. Pangborn est d’abord le seul à remarquer son apparition et hésite entre attaquer Gaunt qui s’enfuit et Ace MeriIl qui a pris en otage Polly Chalmers, la femme qu’il aime. Toutefois  » Et soudain il sut. Ce savoir s’éleva dans son esprit comme une colonne de feu argentée. « .

L’incarnation de sa volonté sera successivement un serpent en papier, des ombres chinoises et un bouquet de fleur en papier (!!!). Mais ils ne sont plus ainsi durant leur confrontation : « Le serpent jailli mais cette fois ci, ce n’était plus une petite plaisanterie. Cette fois ci, il était réel.  » Puis « Au lieu de cela, poussé par un instinct qu’il ne chercha pas à éclaircir, il plaça les mains devant le phare gauche du break-, les croisa en forme d’oiseau […]. Une grande silhouette, davantage faucon que moineau et d’un réalisme dérangeant, pour un ombre insubstantielle se mit soudain à battre des ailes sur la façade factice du Bazar des rêves », mais aussi « Il disposa les mains différemment et un gros chien pataud (un saint-bernard peut-être) traversa la façade de Cousi-Coussette dans le faisceau lumineux. Quelque part, pas très loin, un chien se mit à aboyer. Un gros chien à la voix. » Enfin le tour du bouquet: « Alan passa la main droite sur l’intérieur de son poignet gauche, à la recherche de la minuscule boucle élastique […] Et ce qui fleurit alors entre ses mains ne fut pas le bouquet de papier multicolore mais une gerbe flamboyante qui éclaira tout le haut de Main Street d’un fabuleux chatoiement de couleurs changeantes ». Tout ceci malgré la pensée qui lui vint alors : « Quelque chose en lui prévoyait que ça ne marcherait jamais […] que le tour de la fleur magique était usée jusqu’à la corde, … ». Sa puissance plus grande est rfu’se en valeur dans ces deux phrases « Il était trop énergétique, trop sûr de lui, trop débordant de puissance. Il comprit que s’il ne pouvait probablement pas détruire la chose accroupie devant lui… il pouvait au moins la chasser. Cette nuit il en aurait le pouvoir… s’il osait l’employer  » et  » Il respira, engloutissant plus d’air que son corps en avait jamais contenu, aurait-on dit ; Et lorsqu’il parla ce fut d’une voix tonnante et vaste qui ne lui appartenait pas ». On peut également se demander si cette voix n’est pas celle d’un être supérieur qui s’incarne momentanément en lui ?

Kevin dans LE MOLOSSE SURGI DU SOLEIL suit aussi ce plan. Outre son rêve à Polaroïdville lui apportant le moyen de se débarrasser du molosse, il a un lien avec Pop car il sait où et ce qu’il fait : « Je ne pense pas qu’il soit là (Boutique Emporium Galorium)… mais il n’est pas loin » et « Il était là-bas, il se cachait. Il attendait que nous partions. Je l’ai senti ». Ce lien est suffisamment fort pour que John Delevan le ressente « une sorte de lien s’était constitué entre Kevin et Pop ». Kevin lui aussi se senti envahi d’une force et parla  » d’une voix pleine d’un calme profond et étrange ». Enfin le fait que seul lui avait assez de foi et de détermination pour vaincre : « L’idée de passer le Polaroïd à son père lui traversa l’esprit […] Ce geste reviendrait à assassiner son père et à se suicider. Son père croyait vaguement à quelque chose, mais ce n’était, pas assez précis.[…] Il (le Polaroïd) ne fonctionnerait que pour lui ».

Pour résumé, on voit que dans ces œuvres de KING l’imagination du héros, sa foi en la réalité des événements et surtout sa volonté lui permettent de vaincre l’adversité quelle qu’elles soient. Au contraire la personne qui refuse ce qui lui arrive sera dépasser et vite mis au tapis. De plus cette volonté se trouve concentrée dans l’arme que le héros choisit. Ce n’est pas l’arme mais l’esprit qui permet de vaincre les obstacles dressés. Alors continuez tous à croire au père Noël, aux monstres, à votre augmentation ou votre diplôme. Et surtout rnettez-y de la volonté et pour KING vous pourrez y arriver.

Villeneuve d’Ascq, le 07 Avril 1997.





PARTAGER L'ARTICLE

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Laissez un commentaire ci-dessous


Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. « Gwendy’s Magic Feather », ENG, de Richard Chizmar

    19 novembre
  2. Silver Bullet, ENG, Bluray collector

    17 décembre
  3. The Outsider, ENG, serie, diffusion aux USA

    12/01/2020
  4. The Outsider, FR, serie, diffusion en France sur OCS

    13/01/2020
  5. ÇA Chapitre 2, FR, DVD/Bluray

    15/01/2020

Publicité

Autres contenus : Divers

En vente dans notre boutique :