Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Steve’s Rag 18 – Edito

Edito # 18

(Cédric Guillot)

 


 

DE VASTES TERRES A EXPLORER

Le RAG a (déjà) presque quatre ans, et nous en avons encore beaucoup à écrire et à découvrir à propos de cet auteur qui nous fait rêver (ou faire des cauchemars) depuis si longtemps, aussi bien à travers ses premières œuvres que les plus récentes. Un auteur que la plupart des gens auraient tendance à cataloguer, sans autre considération, d’écrivain d’horreur, ce qui malheureusement en France semble être péjoratif (bien que le fantastique, toutes particularités confondues, y connaisse actuellement un engouement inattendu, grâce en partie à Luc Besson et à Jean-Pierre Jeunet).
Mais tous les lecteurs de Stephen King se rendent compte que derrière ce genre qu’il a adopté se cache autre chose : il sait écrire sans faire intervenir l’épouvante pure (les novellas dans DIFFERENTES SAISONS) ; ses histoires se recoupent et finissent par appartenir à un seul et même univers : celui de La Tour Sombre. Les personnages (Randall Flagg) et les lieux (Castle Rock) récurrents viennent les premiers à l’esprit quand on parle de liens entre ses romans. Cependant, le Steve’s Rag a comme objectif d’aller plus en profondeur, de fouiller partout ce qui permettrait d’étendre cet univers (objectif partagé par d’autres magazines, comme Cleaver en Italie). Et chacun ayant une vision différente et personnelle du monde kingien, les significations données à chaque histoire peuvent varier à l’infini.
On peut ainsi comparer ses œuvres à celle d’un autre auteur, et faire des hypothèses quant à ses diverses inspirations. Ainsi , dans ce numéro, on rapprochera LE TALISMAN du roman de Mark Twain, HUKKLEBERRY FINN. La mise en relation des histoires passe aussi par la recherche de thèmes récurrents. Cette fois-ci on verra la place (importante) que prend la folie dans beaucoup d’écrits de King. Et Bill Knispel nous fera découvrir d’autres œuvres rares ou non-éditées, ce qui attise la curiosité et le désir de les lire un jour de tout lecteur kingien.
Un espoir perce au fond de moi : celui que Stephen King soit enfin reconnu par tous comme auteur de  » littérature « , et donne au fantastique ses lettres de noblesse (qui aurait dû, selon moi, les avoirs depuis longtemps, mais ce n’est pas à moi de les lui décerner). Pourtant cela est bien parti, puisque la première critique en France sur Stephen King (chose qui n’est accordé dans ce pays qu’aux  » véritables  » écrivains) vient d’être éditée : il s’agit de LA HANTISE DE L’ECRIVAIN de Philippe Hemsen , aux Presses Universitaires de Lille.
Maintenant, veuillez tourner la page, assis sur cette plage, devant ce superbe couché de soleil, en attendant que des yeux s’ouvrent sur vos mains.


Lille, le 20 novembre 1997





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Mad Movies – hors serie – Shining (réédition collector)

    12 décembre
  2. « Maximum Overdrive », bluray chez ESC Distributions!

    08/01/2019
  3. Fin de Ronde (de Stephen King, en poche chez Le Livre de Poche

    06/02/2019

Publicité

Autres contenus : Divers