Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Steve’s Rag 26 – Le policier des bibliothèques

Le Policier des Bibliothèques
(The Library Policeman)

(Frédéric Procédé)

 


 

Quelques mots sur les thèmes abordés dans cette novella

Ressemblances et parallèles avec le roman IT / CA : 

– Nous retrouvons deux entités maléfiques : ARDELIA (de sexe féminin – le vrai visage de Ca dans le roman IT / CA) et LE POLICIER DES BIBLIOTHEQUES (le côté masculin du mal – tel Pennywise, le clown, dans IT / CA) ;

– Le Policier a un problème de prononciation, comme l’araignée qui poursuit le jeune JACK SAWYER dans le THE TALISMAN. D’ailleurs, la toile d’araignée (qui fait aussi référence à Ardélia) pourrait aussi être un rappel à l’araignée de IT / CA.

– A plusieurs endroits, dans la version originale, ARDELIA est appelée par le pronom « It » (ça).

– A la fin de la novella, le démon est chassé mais probablement ailleurs. On sait qu’il est fort probable qu’ARDELIA ou le POLICIER, refera un jour son apparition, comme Pennywise dans IT / CA. King insiste sur le fait que l’avenir demeure complètement incertain : « est-ce que je suis libre, est-ce que je suis réellement libéré d’elle, j’en ai l’impression mais je n’en suis pas sûr ».

– ARDELIA se nourrit de la peur des enfants, comme Pennywise, dans IT / CA ; on fait appel à des choses inoffensives pour tuer ou se protéger des monstres comme le petit STAN avec son livre d’oiseaux dans IT / CA.

– Tout comme Pennywise le clown, ARDELIA se transforme. Elle passe d’un humain en une chose monstrueuse.

-Le policier, quant à lui, joue avec la naïveté des enfants. C’est souvent le cas dans les livres de KING.

Le Temps : 

– Il y a une relation passé-présent étroitement liée comme dans IT / CA. Le personnage principal a affronté la créature  dans le passé, et il recommence aujourd’hui.

– On retrouve aussi une certaine notion de cycles, comme dans THE STAND / LE FLEAU, THE TALISMAN ou encore IT / CA.

La peur :

– L’image de la peur est toujours liée à une monstruosité (les choses gluantes, visqueuses… Notons que cela fait partie du top 10 des peurs de Stephen King) ;

– Le blocage suite au choc lui fait perdre la mémoire, celle-ci ne revenant que petit à petit alors que la peur reprend son pouvoir sur le protagoniste ;

– Le loup est un élément maléfique ; On ne nous décrit pas un policier mais un loup de bibliothèque (chapitre 13), comme dans DESPERATION / DESOLATION.

Le Mal :

– Notons que dans cette novella, le père abandonne son épouse, tout comme le propre père de KING l’a fait par le passé.

– Une fois de plus, l’homme en noir est la personnification du mal.

– ARDELIA a une sorte de radar, tout comme RANDALL FLAGG avec son œil qui lui permet de voir des choses sans être présent sur un lieux.

La société américaine :

– Cette novella contient une forte image de la société américaine : 

* à la télévision, un des personnages regarde HAWAI, POLICE D’ETAT; 

* dans le chapitre 2.3, on retrouve PETTON PLACE (série équivalente à DYNASTY ou DALLAS). C’est la description de la vie d’ un citoyen américain moyen.

* le chapitre 3.1 montre comment le personnage principal s’est arrêté de fumer après une rencontre avec  Jésus au cours d’une réunion TUPPERWARE.

* A STAR IS BORN, film culte du Grand Hollywood est évoqué dans l’histoire.

* tout comme dans TOMMYKNOCKERS, on retrouve le thème de la poésie dans la vie américaine. Dans le chapitre 2.1, King nous parle du « best love poem of american people ». Il s’agit d’une allusion ironique au fait que les américains sont friands de poèmes, mais uniquement de poèmes d’amour.

Les références à ses autres romans ou à lui-même :

– La ville de JUNCTION CITY (où l’on retrouve Dave et Naomi) est citée à la fin du roman NEEDFUL THINGS / BAZAAR.

– Dans le chapitre 2.2, King fait un petit clin d’œil à son personnage Paul Sheldon, héros du roman MISERY.

– KING fait aussi référence à lui-même : « Vous vous croyez dans un roman de  Stephen KING ».(ce même genre de clin d’œil amusant se trouvait aussi dans  THINNER / LA PEAU SUR LES OS).

– Des personnages comme Simon le Simplet et les allusions aux contes de fées, sont des thèmes récurrents dans ses romans : « ALICE AU PAYS DES MERVEILLES », les contes des Frères GRIMM etc.

Ardelia peut-elle être assimilée à l’entité maléfique de IT / CA et en poussant un peu plus loin à la possibilité que l’araignée soit la gardienne de la Tour Sombre.

– Est Saint-Louis : c’est le départ du voyage pistolero et de son Ka-Tet dans le troisième tome de la série THE DARK TOWER / LA TOUR SOMBRE.

Les thèmes récurrents :

– AA – La ligue des Alcooliques Anonymes : Un thème cher à Stephen King. On le retrouve, entre autres, dans TOMMYKNOCKERS, SHINING, mais aussi dans une multitude d’histoires du Maître de l’Horreur.

– La cigarette : ce thème revient dans de nombreuses histoires de King et est au centre de la nouvelle QUITTERS INC. / DESINTOX, INC. 

– Autocollant derrière l’auto équivalent de « Vas-y, enfonce et on verra bien ce que Dieu fait ».

– Le train = cf. THE BODY / LE CORPS.

– Le paillasson « Bienvenue » : comme dans DOLORES CLAIRBORNE.

– Les recherches sur les origines de la ville : on retrouve ce type de  recherches dans IT / CA. Ceci est peut-être pour faire croire au lecteur que la ville existe réellement.

– L’arthrite de la mère de Naomi. Une maladie fréquente dans l’œuvre de King

– Les maladies, et notamment la maladie d’ALZHEIMER. Bon nombre d’histoires de King font référence à cette maladie.

– Le rituel à suivre au cours de l’histoire : Le déroulement se fait en quelques pages.

Lille, le 19 Décembre 1996





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE : cliquez ici

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Simetierre (1989) : réédition bluray

    24 avril
  2. Cujo, édition collector du film

    29 avril
  3. NOSFERA2, la série inspirée du livre de Joe Hill

    2 juin
  4. Castle Rock, en DVD et Bluray

    5 juin
  5. « Shining », en livre audio

    3 juillet

Publicité

Autres contenus : Divers