Nous suivre sur les réseaux sociaux
Essais

Une nouvelle biographie de Tom Savini, spécialiste des maquillages de « Creepshow »

Si vous avez grandi avec des films d’horreurs et notamment « Creepshow », vous connaissez probablement Tom Savini. Mëme si le nom ne vous parle pas.

 

Tom Savini

 

Pourtant, Tom Savini est un nom mondialement connu. Une véritable légende dans le milieu des films d’horreur. 

Si vous regardez des films d’horreur, même sans prêter attention aux noms, vous avez probablement déjà vu un ou plusieurs films sur lesquels Tom Savini a fait usage de son talent.
Et c’est la même chose pour ce qui touche à Stephen King.

En effet, Tom Savini est un spécialiste des effets maquillages (donc bien les effets spéciaux modernes) qui a souvent été attaché au nom de George Romero, le créateur des zombies tel qu’on les connait aujourd’hui. En tant que tel, il a donc travaillé sur plusieurs films de George Romero, dont « Martin » et surtout « Le jour des morts vivants ».
Ainsi que « Knightriders« , un film souvent oublié et méconnu des fans de Stephen King car quelque peu particulier. Et pourtant Stephen King y réalise un caméo avec sa femme Tabitha King.

Mais Tom Savini est également et surtout connu des fans de Stephen King parce qu’il a réalisé les maquillages de « Creepshow« 
Film dans lequel Tom Savini a par ailleurs réalisé un caméo (en tant qu’éboueur). Il a même joué le rôle de Creep, l’hôte des histoires, de la suite « Creepshow 2 ».

 

Tom Savini Stephenking Tom Savini Stephenking Cinefantastique  

 

 

Alors, pourquoi est-ce que nous vous parlons aujourd’hui de Tom Savini?

 

Tout simplement parce qu’il a récemment annoncé sur Twitter qu’une nouvelle biographie à son sujet est en préparation. Aucune date n’a pour l’instant été annoncée, mais saviez-vous que Stephen King avait écrit une introduction pour « Grande Illusions », un guide de Tom Savini, publié en 1983, sur ses techniques de maquillage?

Ce livre a depuis été réédité, notamment en 2013, avec des introductions de Stephen King et George Romero.

Dans sa préface à « Grande Illusions », Stephen King déclare que le film « Shining » (de Kubrick) a couté environ 19 millions à produire, tandis qu’un livre coute généralement seulement 24 dollars. Il continue en déclarant qu’il n’est pas possible de mettre un prix sur la génuosité des effets spéciaux. Et que c’est ce dont il s’agit, quand ils sont fait correctement. 
Ce qui est le cas de « Creepshow« .

Il continue en ajoutant que Tabitha, la femme de Stephen King, a lu le scénario du film en silence… jusqu’à ce qu’elle arrive sur la partie avec les cafards. Ce dernier lui a foutu la trouille et elle lui a demandé comment est-ce que Tom Savini allait lui donner vie.

Dans son interview avec Eli Roth, Stephen King évoquait justement le tournage de cette partie :  « Il y a cette scène où les cafards sortent de lui… L’équipe voulait faire un moulage de son corps pour en faire sortir les cafards. Mais Tom Savini lui a demandé s’il était claustrophobe, car ils (les cafards, ndt) allaient recouvrir tout son visage. (…) Et quand on a tourné la dernière scène avec les cafards qui sortent de son corps, tout le monde était nerveux et terrifié : on ne pouvait faire qu’une prise. 5 000 cafards allaient traverser cette fausse peau… »

Retour à l’introduction de « Grande Illusion » : Stephen King y déclare que
« Si travailler avec Tom sur ‘Creepshow‘  m’a appris quoi que ce soit au sujet des effets spéciaux et de l’écriture, c’est que, simplement, des gens comme Tom, Dick Smith, Rob Bottin et Ray Harryhausen, et Albert Whitlock, et tous les autres… ces gens donnent vie aux rêves. Je pense que c’est une réalité que mon coeur a toujours su. Les films ont toujours été extravagants, mais les films de science-fiction et de fantastique ont toujours été débridés.  » (…)  « Pour les écrivains, c’est du travail mental (oh, ne me méprenez pas pour quelqu’un qui ne se vend pas très bien, pensez-vous qu’imaginer cela est facile?), mais pour les gars des effets spéciaux, c’est quelque chose de réel : une chose avec des tubes, des fils, des miroirs, des appareils chirurgicaux, de la colle et de l’argile. Plus que tout, je pense que c’est une chose dans les mains et le regard. Et plus que tout cela, c’est une chose glorieuse et presqu’enfantine de l’imagination. 
L’auteur l’imagine, et c’est une bonne chose. Le voir à l’écran, porté avec une vision et un courage, est merveilleux. Les effets spéciaux ne sont peut-être pas ce qu ‘il y a de mieux dans les films (ce sur quoi je ne suis pas d’accord), mais quand quelqu’un peut vraiment vous montrer quelque chose dépassant votre imagination, je ne peux qu’affirmer que c’est une sacré chose ».

 

Il parait évident que la nouvelle biographie de Tom Savini évoquera « Creepshow », ou une partie de sa vie à cette époque.
Il sera donc intéressant de suivre ce projet… qui contiendra peut-être une nouvelle introduction, préface, ou essai de Stephen King?

 

 





PARTAGER L'ARTICLE

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Laissez un commentaire ci-dessous


Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Silver Bullet, ENG, Bluray collector

    17 décembre
  2. The Outsider, ENG, serie, diffusion aux USA

    12/01/2020
  3. The Outsider, FR, serie, diffusion en France sur OCS

    13/01/2020
  4. ÇA Chapitre 2, FR, DVD/Bluray

    15/01/2020
  5. L’institut, FR, éditions Albin Michel

    29/01/2020

Publicité

Autres contenus : Essais

En vente dans notre boutique :