Nous suivre sur les réseaux sociaux
Fiches LIVRES

BLAZE – livre de Stephen King (Richard Bachman)

BLAZE

 

BLAZE, livre Stephen King blaze--lelivredepoche--stephenking

 

Editions – RésuméCouvertures
 


 

Titre Original : Blaze (2007)


France :
– Grand Format : publié pour la
première fois en France en 2008, chez Albin Michel
– Poche : maintenant disponible chez Le Livre de Poche

Traducteur : William Olivier Desmond

Acheter sur amazon Acheter sur fnac

 


 

L’histoire

 

Présentation de l’éditeur : 

Colosse au cerveau ramolli par les raclées paternelles, Clay Blaisdell, dit Blaze, enchaîne les casses miteux. Son meilleur pote, George, lui, est un vrai pro, avec un plan d’enfer pour gagner des millions de dollars : kidnapper le dernier né des Gerard, riches à crever. Le seul problème, c’est qu’avant de commettre le « crime du siècle », George s’est fait descendre. Mort. Enfin, peut-être…

Un suspense mené en quatrième vitesse, un vrai roman noir qui rappelle le meilleur Jim Thompson ou James Cain. Un inédit de King/Bachman miraculeusement retrouvé ! Stephen King n’a pas fini de nous surprendre.

 

Si vous souhaitez commander le livre :
Acheter sur amazon Acheter sur fnac

 

 

Résumé 

Blaze et Georges ont « monté un coup », le coup du siècle, celui qui leur permettra de ne plus jamais avoir à se soucier de l’argent: ils vont enlever et échanger contre une rançon le bébé Gérard, riche famille de la région. Mais le problème, c’est que Georges est mort et que Blaze a le cerveau qui fonctionne au ralenti. A peine capable de s’occuper de lui-même il décide malgré tout de continuer ce qui avait été prévu avec son ami.
Il faut dire que Blaze n’a pas été gâté par la vie, envoyé dans le coma par son père quand il était enfant, il se réveille diminué intellectuellement.
Mais Blaze est une force de la nature, un colosse ce qui lui a permis de « survivre » sans trop de casse dans l’orphelinat où il est accueilli. Mais ses capacités sont réduites et à l’âge adulte, il se retrouve rapidement dans les mauvais coups ce qui lui vaut quelques temps en prison.
Par la suite il rencontre Georges, petit arnaqueur toujours à la recherche de l’argent facile.

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

Mais Georges est tué avant d’avoir pu réaliser l’enlèvement du bébé. Cependant le plan est prêt, encore faut-il que Blaze réussisse à s’en souvenir ! Heureusement pour lui, Georges est toujours présent quelque part dans sa tête et lui « souffle » les instructions lorsque l’inspiration manque au colosse.
Ainsi, ce dernier prépare l’enlèvement avec tout le soin dont il est capable, prévoyant des affaires pour le nourrisson jusqu’à la manière dont devrait être remise la rançon.
Il parvient à kidnapper l’enfant mais commettant erreurs sur erreurs, le FBI ne tarde pas alors à savoir qui a fait le coup. Blaze doit prendre la fuite avec le bébé auquel il s’est attaché et qu’il a décidé de garder avec lui.
C’est ainsi qu’en plein hiver il se réfugie à l’orphelinat, abandonné aujourd’hui, qui l’avait accueilli enfant. Mais il cumule les maladresses et finit par se faire abattre par la police.

 
 
 Si vous souhaitez commander le livre :
Acheter sur amazon Acheter sur fnac


 

Avis personnel : 

Richard Bachman est mort d’un cancer du pseudonyme, il y a 22 ans. Mais Richard Bachman n’est autre que le pseudonyme sous lequel Stephen King a sévit 6 livres durant les années 80 (et un premier roman posthume découvert par Claudia, sa veuve, dans un vieux carton au milieu des années 1990).

BLAZE, fut écrit en 1973 (avant même que Carrie devienne un succès, et donc lorsque Steve était encore un inconnu aux yeux du monde; bien avant qu’il ne devienne un monstre marketing).

L’histoire, tout comme les précédents de Bachman est relativement simple :

Clayton Baisdell Junior, surnommé Blaze, est un pupille de la nation qui a été baladé de foyers, en maisons de corrections, après qu’il aie été enlevé (puis abandonné) de son père, qui à la suite d’un accident, a fait d’un homme intelligent, un simple d’esprit…
Mais, un jour, il décide avec John (son partenaire et ami de longue date) de monter le coup du siècle : kidnapper à une famille de sénateurs républicains leur enfant, Joe, et demander une rançon d’un million de dollars…
Pour cela, Blaze doit penser à tout préparer, et parer toutes les éventualités. Heureusement pour un simple d’esprit comme lui, il n’est pas seul : la voix de Joe résonne dans sa tête pour l’aider…

Ce roman de Bachman, bien que relativement différent des autres dans son ensemble (moins « sombre » si l’on peut dire), pourrait se rapprocher beaucoup à Chantier, qui se démarquait encore des autres romans.
La principale différence entre les Bachman & les Kings? Les Bachman sont généralement une critique sous acide de la société, sans aucune notion de fantastique, ce qui les rend d’autant plus réaliste.
C’est encore le cas ici, dans ce roman assez poignant et touchant : un homme que la vie n’a pas beaucoup aidé, met au point un gros projet (histoire de changer des petits larcins qu’il a jusqu’à présent réalisé) pour essayer de s’en sortir une bonne fois pour toute (tout est prévu, ça devrait marcher comme sur des roulettes non? Tout devrait se passer comme sur des roulettes.. si aucune bêtise n’est faite, il devrait pouvoir aller bronzer aux bahamas…).
Ce simplet donc passera à l’action, et se prendra d’affection pour le petit Joe. Mais jusqu’où peut mener de tels sentiments dans un kidnapping?

Un autre élément de réaliste est que bien que quelques anecdotes ne peuvent faire aucun doute sur le fait que cette histoire a été écrite il y a déjà quelques décennies (quoi que… dans la campagne profonde des USA, ça peut encore se tenir), il n’est cependant que peu possible de réellement situer à quelle époque se situe cette histoire (la technologie est quelque peu délaissée comme le dit Stephen KING dans son introduction à ce roman de Bachman), ce qui rend cette fiction que plus plausible.

Pour finir, il s’agit donc d’un court roman (quelques 300 pages en version originale) qui se lit vite, qui se dévore même, mais qui nous prend sans qu’on ai envie de lâcher le livre pour ne pas perdre de miettes de cette histoire et savoir quel sera le dénouement final.
La trame principale est cependant entrecoupée d’éléments du passée de Blaze, d’anecdotes, nous permettant d’en apprendre davantage à son sujet et de mieux le dicerner…

Que dire de plus? Je vous recommande fortement ce livre.

 

 


 

 COUVERTURES
 

 

États-Unis

Scribner

(Arc)
Scribner
 
 

 

Royaume-Uni

Hodder & Stoughton

(Promotional item)
Hodder & Stoughton
 
 

 

 
France

Albin Michel
   

 

 

 



Citations :

>>> Découvrez des citations de ce livre sur notre page : Citations de Stephen King

 


 

     ALLER A :

 

 

  

 





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Mad Movies – hors serie – Shining (réédition collector)

    12 décembre
  2. « Maximum Overdrive », bluray chez ESC Distributions!

    08/01/2019
  3. Fin de Ronde (de Stephen King, en poche chez Le Livre de Poche

    06/02/2019

Publicité

Autres contenus : Fiches LIVRES