Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Découvrez MOLLY, le corgi de Stephen King, qui lui a inspiré une histoire !

Découvrez MOLLY, le chien de Stephen King (un corgi), qui lui a inspiré une histoire ! 

 
 
[molly la chose du mal stephenking corgi chien]
 
 
« L’amour n’était pas une chose facile. (…) les personnes dont il fallait réellement se méfier dans ce monde étaient celles qui ne pouvaient même pas aimer un chien ou un chat »
(Stephen King et Owen King, dans le livre « Sleeping Beauties »)
 
 
 
Lorsque l’on pense à la famille de Stephen King, nous pensons bien évidemment à Stephen King et sa femme Tabitha King, ainsi qu’à leurs enfants Owen King (auteur), Joe King (également écrivain sous le pseudonyme de Joe Hill), et à Naomi King, une réverend.
Mais il y a également des membres de la famille que nous avons tendance à oublier : les animaux et les membres canins de la famille.
 
Si vous suivez Stephen King sur Twitter, vous saurez immédiatement que l’on parle de Molly, surnommée la chose du Mal, le chien de l’écrivain de la famille des Corgis.
L’auteur partage très régulièrement sur la plateforme des photos des méfaits de Molly, et cela a attiré l’attention du magazine américain gratuit BEACHCOMBER qui a décidé de mettre Molly en avant dans un numéro, lui prêtant même la couverture !

L’article étant très court, on y apprend notamment :

– Molly est un Corgi de la famille des Corgi du Pays de Galle (Welsh Corgi Pembroke)
– King se sentait délaissé parce que Tabitha avait son propre chien, et il voulait donc une femelle, qu’un de ses fils lui a offert
– Molly ne passe que peu de temps dans leur maison de Bangor, et est donc davantage habituée aux plages de Floride (leur maison d’Hiver, à Sarasota)
– Molly a 3 ans, et son surnom provient des films Dracula de la Hammer
– King aime voir les photos des internautes avec leur propre chien
 
 
[beachcomber molly stephenking]

L’article étant disponible gratuitement sur leur site et à la demande de plusieurs personnes sur les réseaux sociaux, nous avons décidé de vous en proposer une version française.

 

 
Molly est un Pembroke Welsh Corgi (un Corgi du Pays de Galle, en Grande Bretagne). Son fier papa explique que lui et sa femme Tabitha (King) possède un chien rescapé déjà très proche avec Tabitha. « Je me suis senti exclu » déclare Mr King. Donc un de ses fils a récupéré Molly chez un éleveur du New Hampshire. « Je voulais une fille, et l’éleveur avait dit n’avoir qu’une seule femelle et qu’elle était la chef de la bande. » 
 
« Nous avons une maison dans le Maine, mais Molly passe la majorité de son temps en Floride. Elle sait ce qu’est la neige, mais n’en n’a pas vu beaucoup. Elle est un chien de plage. »
 
Depuis que deux de ses enfants (Owen et Joseph, le dernier écrivant sous le pseudonyme de Joe Hill) sont des auteurs reconnus, j’ai demandé si Molly avait développé le talent. « Elle n’a que trois ans! » rit-il, avant d’ajouter, « On dit que les années d’humains équivalent sept ans pour les chiens, donc on aura le même âge lorsque j’atteindais mon 81e anniversaire. »

 

 
[molly 01]
 
Comment est-ce que Molly a récupéré son surnom de La Chose du Mal? « Quand j’étais petit, je regardais tous les films de la Hammer avec Christopher Lee et Peter Crushing (en tant que Dracula). Dans l’un d’eux, quand Dracula essaye d’attaquer Van Helsing, ce dernier tient une croix et crie : ‘Recule, recule, chose du mal! Quand Molly était encore qu’un chiot et essayait en permanence de s’échapper pour la porte du garage quand je sortais, je lui disais la même choe, et c’est juste resté. Elle est en vérité un très bon chien. »
 
 
[molly 02] [molly 05]
 
« Nous avons toujours eu des Corgis. Pour moi, il s’agit des meilleurs chiens. Ils sont robustes et ils aussi intelligents que des grands chiens mais dans un petit corps. » Il ajoute alors que quand Molly est arrivée, il avait alors engagé le mari de son assistante Barbara Ann McIntyre pour fatiguer Molly pour qu’il puisse travailler. « Il faut un village entier pour entrainer un Corgi. »

 

 
 [molly 04]
 
L’éditeur Manson avec Molly. « Molly est très amicale avec tout le monde », déclare Mr King. On lui demande si Molly sert de muse à l’auteur. « Elle est a-MUS(e)-ante. Mais elle est aussi très pénible quand j’écris. Elle veut sortir et jouer à la balle! »
Pourtant, Molly a inspiré au moins une histoire (pas encore publiée) à Stephen King, au sujet d’un chien qui est terrifié par les alligators.
 
 
Molly est devenue célèbre par les photos constates de son père sur Twitter et Instagram, mais elle ne mets pas elle-même ses pattes sur les réseaux sociaux. « Je ne tweete pas, je mange » dit-elle.
« Si je poste une photo de Molly, les gens répondent avec des photos de leurs chiens, et c’est toujours amusant »
 
Ce que Molly préfère manger? « Tout », selon Stephen King. « Elle est très active et adore ses jouets. Son préféré est cette saloperie de frisbee a 0.99€, mais j’ai dû m’en débarasser parce qu’elle essayait de l’enterrer dans le jardin. »
 
 
 
 
 
 
Petite sélections de photos de Molly, le chien de Stephen King, que vous retrouverez régulièrement sur le fil Twitter de Stephen King

 

 
 
[molly 07] [molly 09]
 [molly 08] [molly 11]
 
Stephenking Tabitha King
 
 
 
 
Mais Molly n’est pas le corgi qu’a eu Stephen King : 
 
Ainsi, en 2002, Stephen King parlait de son précédent corgi « Marlowe », offert par sa femme Tabitha, dans l’introduction de la nouvelle « L.T. et sa théorie des A.F. :

« Si, dans ce recueil, il y a une nouvelle que je préfère, c’est sans doute celle-ci. L’origine de la « Théorie des Animaux Familiers » se trouve, il me semble bien, dans un éditorial de « Dear Abby1 » où elle affirme qu’un animal de compagnie est le pire cadeau que l’on puisse faire à quelqu’un. Abby part de l’idée que, par principe, cadeau et récipiendaire ne vont pas s’entendre ; que devoir nourrir un animal deux fois par jour et nettoyer ses déjections (à la maison ou dehors) était sans doute votre rêve. Pour autant que je m’en souvienne, elle considère un tel cadeau comme une « preuve d’arrogance ». Je trouve qu’elle y va tout de même un peu fort. Ma femme m’a offert un chien pour mon quarantième anniversaire, et Marlowe – un corgi âgé aujourd’hui de quatorze ans et borgne – a été, depuis, un membre choyé de la famille. Pendant cinq de ces quatorze dernières années, nous avons également possédé une chatte siamoise passablement cinglée du nom de Pearl. C’est en observant les relations (empreintes d’une certaine forme de prudence de part et d’autre) de nos deux compagnons que j’ai commencé à penser à une histoire dans laquelle deux animaux familiers s’attacheraient non pas à leur possesseur nominal, mais au conjoint de celui-ci. Je me suis beaucoup amusé à la mettre au point et, chaque fois que l’on me demande de faire la lecture d’une de mes nouvelles, c’est celle-ci que je choisis, supposant qu’on me laissera les cinquante minutes qu’elle exige. Elle fait rire le public, et j’adore ça. Ce qui me plaît davantage encore est le glissement inattendu de ton qui, vers la fin, passe de l’humour à la tristesse et à l’horreur. Lorsqu’on en est là, le lecteur a baissé sa garde, ce qui renforce un peu plus le résultat sur le plan de l’émotion ressentie. C’est cette émotion qui est pour moi l’essentiel. J’ai envie de vous faire rire et vous faire pleurer avec mes histoires… et, si possible, les deux en même temps. En d’autres termes, je veux vous toucher au cœur. Si vous me lisez pour apprendre quelque chose, allez plutôt à l’école. »

On y lit également que la famille King une chatte siamoise du nom de Pearl…

Et on sait aussi que Naomi avait eu un chat prénommé Smucky… dont on retrouve le nom sur une des tombes du livre « Simetierre » !

 





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE : cliquez ici

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. The Colorado Kid, ENG, nouvelle édition

    2 juillet
  2. « Shining », FR, en livre audio (Audiolib)

    3 juillet
  3. CA Chapitre 2 : de nouvelles images à la SDCC

    18 juillet
  4. Simetierre (2019), FR, en DVD / Bluray

    21 août
  5. Stand By Me, FR, en bluray 4K ultra HD

    26 août

Publicité

Autres contenus : Divers