Nous suivre sur les réseaux sociaux
Films

Brett Leonard prépare un troisième film « Le cobaye »

Connaissez-vous le film « Le cobaye » (The Lawnmower Man)?

Ce film du début des années 90s est un véritable film culte et un des premiers à utiliser des images de synthèse pour représenter le cyberespace : le réalisateur vient de dévoiler préparer un troisième film, qui raconterai la suite directe du premier film.

 

Thelawnmowerman Film

 

Le film « Le cobaye » (The Lawnmower Man), sorti en 1992, est un film devenu culte de par sa représentation du cyberespace, qui utilisait des images de synthèse. Qui semblent très vintage dorénavant, mais qui était véritablement innovatrice à l’époque.

 

Mais saviez-vous que les studios avaient initialement utilisé le nom de Stephen King pour vendre ce film?

Oui, puisqu’il y a une trèèèèèèèèèèès courte scène dans laquelle Jobe, le personnage principal utilise une tondeuse pour tuer quelqu’un. Et oui, pour eux ça suffisait à considérer que le film adaptait Stephen King et utiliser le nom de l’auteur pour promouvoir ce film. Et d’une certaine manière ça marche parce qu’on en parle encore 😉

Stephen King ne s’était pas laissé faire et avait intenté un procès aux studios. Qu’il a gagné et ceux-ci ont rapidement du enlever son nom du matériel promotionnel du film sous peine de payer une amende d’un million de dollar par jour de retard. Et pourtant, les studios avaient prévu un gros dispositif promotionnel (avec notamment des jeux vidéos et une BD – qui sera annulée à la toute dernière minute avant la sortie -) et utilisaient très allègrement le nom de Stephen King.

 

Etrangement, le réalisateur Brett Leonard semble réellement considérer que le film adapte la nouvelle de Stephen King. Il a même été l’invité du documentaire « King, l’amérique de Stephen King » pour parler de Stephen King et la manière dont il a intégré la nouvelle à son film.

 

 

Thelawnmowerman Film2

 

 

Mais revenons quand même au « Cobaye », avec Pierce Brosnan, même si ce n’est pas vraiment une adaptation de Stephen King :, le réalisateur Brett Leonard vient de déclarer dans un récent podcast (à la 39e minute), qu’il prépare un troisième Le Cobaye. En soit, un « Cobaye 3″… mais il risque de ne pas être en mesure de le sortir sous le titre de « The Lawnmower Man 3 ».

 

A la 44e minute, le réalisateur confirme que tout ce qui se base sur Stephen King dans son film est la scène de la tondeuse, car la nouvelle de Stephen King n’a aucun rapport avec le monde virtuel : « Je voulais en faire un film de réalité virtuelle et cette société avait les droits de la nouvelle de Stephen King, et je l’ai donc intégré dans une toute nouvelle histoire. Stephen King a aimé le film mais a fini par faire un procès pour l’utilisation de son nom. C’est un type sympas. Il m’a supporté dans ce que c’était, parce que c’est devenu un gros succès. (Au début du podcast, il a dévoilé que le film a généré quelques 250 millions de dollars!) Et c’était un procès sans précédent, parce qu’avant, en achetant les droits on était en mesure d’en faire ce que l’on veut mais là il n’était pas possible de la changer et de la vendre comme étant inspiré de l’esprit de Stephen King. »

 

Concernant le projet qu’il envisage : « Lawnmower Man Reborn pourrait devenir ‘L-Man Reborn‘ par le réalisateur de ‘Lawnmower Man‘. Je possède les droits moraux parce qu’ils s’agit de mon histoire unique mais il est difficile de rencontrer ceux qui possèdent ‘The Lawnmower Man« , il est difficile de savoir qui le possède. J’avance avec ‘L-Man Reborn‘ du réalisateur de ‘The Lawnmower Man‘, avec sa nouvelle vision d’un monde virtuel. Et ce monde serait un monde virtuel qui sera intéractif et qui continueraient l’histoire du film. »

 

Le réalisateur présente le projet comme une vision bien plus large que celle du premier film. Il souhaite créer une vision utopique du futur (car on a vu beaucoup de dystopies après Mad Max, et le covid), avec de nouveaux problèmes et autant le bon que le mal de la nature humaine. On y retrouverai le garçon du film, grandit, devenu un soldat du cyberespace et de la guerre virtuelle contre la Chine. 
Et, il avait écrit le projet il y a quelques années et dans son idée, une pandémie poussait les gens à utiliser davantage le monde virtuel… qui n’est pas sans rappeler le monde d’aujourd’hui, qui tend à développer les expériences virtuelles.

 

Un peu plus tard, à la 57e minute, Brett Leonard parle de la vision qu’il allait pour le second film. Il voulait 12 millions, les studios lui ont proposé 8. Ils ont embauché quelqu’un d’autre pour une vision, ont dépensé 18 millions et cela a été un gros échec financier (ils n’ont obtenu que 1.5 millions)

 

Est-ce que le projet verra le jour? Rien n’est moins sur… mais, si l’on fait abstraction du fait que ce n’est pas tiré de Stephen King est-ce que cela vous intéresserai?

 

La bande annonce du film « Le cobaye »

 


 





PARTAGER L'ARTICLE

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Cliquez ici pour laisser un commentaire


Partenaires pour vos achats

Publicité

Avantages exclusifs

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

Notre livre (version 2020 !!!)

Calendrier

  1. « Stephen King : le mal nécessaire », FR : rediffusion d’un nouveau documentaire sur Stephen King »

    1 novembre
  2. 13 à table 2021, FR, chez Pocket pour les restos du coeur

    5 novembre
  3. Anniversaire du film « Creepshow » (USA)

    12 novembre
  4. Anniversaire du film « Carrie » (USA)

    16 novembre
  5. Anniversaire du téléfilm « CA / Il est revenu » (USA)

    18 novembre

Publicité

Autres contenus : Films

En vente dans notre boutique :