Nous suivre sur les réseaux sociaux
Fiches LIVRES

SALEM, de Stephen King

Salem

 

Salem, Alta, 1977 [salem stephenking lelivredepoche]

 

CaractéristiquesRésuméCouvertures


Titre Original : ‘Salem’s Lot (1975, version complétée & illustrée : 2005)

Grand Format :
  > Publié pour la première fois en France en 1977, chez les éditions Alta
  > 
Version complétée et illustrée, publiée en France en 2006 chez Jean Claude Lattes
 
Poche : initialement publié chez Pocket, maintenant chez Le Livre de Poche

 

Traducteurs : Christine Thiollier & Joan Bernard

Acheter sur amazon Acheter sur fnac

 


 L’ADAPTATION EN FILM : 

  > LES VAMPIRES DE SALEM (SALEM’S LOT), 1979
  > LES ENFANTS DE SALEM (A RETURN TO SALEM’S LOT), 1987 : ‘suite’
 
 > LES VAMPIRES DE SALEM (SALEM’S LOT), 2004

 


  

La version complétée et illustrée publiée en 2006, comprends en plus d’illustrations, des scènes inédites, ainsi que les nouvelles
« Un Dernier Pour la Route » (One For The Road) & « Celui Qui Garde Le Vers » (Jerusalem’s Lot), toutes deux déjà publiées dans le recueil Danse Macabre !

 

Résumé (par JDeplh) :

Ben Mears est écrivain. Il revient à Jerusalem’s lot (aussi connue sous le nom de « Salem »), petite ville dans laquelle il a vécu quelques années de son enfance, pour y écrire un nouveau roman. Il rencontre Susan Norton et en tombe amoureux. Il aimerait rester à Salem mais d’étranges évènements surviennent. Tout commence avec le cadavre d’un chien retrouvé éviscéré et accroché à la grille du cimetière. Ensuite c’est la disparition d’un enfant, Ralph Glick, et le décès prématuré de son frère Danny, qui mettent la ville en émoi. D’autant plus que les morts se succèdent et sans véritables explications médicales, si ce n’est une anémie chez la plupart des défunts.

A Salem, une maison, Marsten House, surplombe la ville et met mal à l’aise les personnes qui s’en approchent. Dans les années trente, le propriétaire, Hubert Marsten s’y était pendu après avoir tué sa femme. Et aujourd’hui de nouveaux arrivants se sont installés dans la maison maudite :  Straker et Barlow, deux antiquaires qui souhaitent ouvrir une boutique à Salem.

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

Ben fait rapidement le lien entre les deux hommes et les évènements tragiques, alors que lui-même est soupçonné par la population, qui a du mal à accepter les nouveaux arrivants.

C’est en faisant connaissance avec Matt Burke, un professeur de littérature, que ses soupçons vont se confirmer. En effet, Matt accueille chez lui un ancien élève : Mike Rierson, qu’il trouve très mal en point. Il l’installe dans la chambre d’amis et au cours de la nuit il entend Mike inviter quelqu’un à rentrer dans sa chambre. Le lendemain Mike est retrouvé mort. Matt pense que la ville est hantée par des vampires, et de nombreux indices permettent à Ben d’y croire également.

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

Ils pensent que le responsable est Barlow, que personne n’a jamais vu. Il serait secondé par Straker, un mortel chargé de l’aider à s’installer dans Jerusalem’s Lot.

Les évènements se précipitent : Matt est «attaqué» par Mike Rierson, mais parvient à le repousser. Il s’écroule pris d’une crise cardiaque. C’est de l’hôpital, où Ben se trouve déjà en soins après avoir été frappé par l’ex-petit ami de Susan, que les deux hommes mettent au point une stratégie, aidés de Susan et de Jimmy, le médecin de Matt qui a examiné les corps d’une partie des défunts de Salem.

Au même moment, Mark Petrie, un enfant de la ville reçoit la visite du vampire  Danny Glick. Mark réussit à résister à l’appel hypnotisant de son ancien camarade.

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

Il décide aussi, de son coté de tuer Barlow à l’aide d’un pieu. En se rendant à Marsten House, il croise Susan, qui s’y rend pour essayer de confirmer cette histoire qu’elle a bien du mal à accepter. Ensemble, ils pénètrent à l’intérieur de la demeure et se font attraper par Straker, qui offre Susan à son maître Barlow et ligote Mark en attendant que le vampire veuille bien s’occuper de lui.

Mark parvient à s’enfuir et se rend à l’hôpital pour rejoindre ceux qui sont au courant de l’affaire.

Il est décidé de faire alors appel au Père Donald Callahan, prêtre de l’église catholique, pour les aider à tuer Barlow et les vampires de plus en plus nombreux dans la ville.

Ben doit tuer le vampire qu’est devenue Susan et retrouver, avec ses comparses, le terrifiant Barlow qui a dû changer de cachette. Mais ce dernier est en colère car il a été obligé de se débarrasser de Straker qui avait été blessé par Mark. Il a promis de se venger et commence pour cela par tuer les parents de Mark et par faire boire son sang au père Callahan qui, dans l’impossibilité de retourner dans une église, s’enfuit de la ville en direction de New York.

Jimmy et Mark trouvent la cachette de Barlow mais Jimmy se fait prendre dans un piège dressé par le vampire et meurt empalé sur des couteaux de cuisine. Mark revient avec Ben et parviennent à tuer Barlow, pendant ce temps, Matt meurt à l’hôpital. La nuit tombe, l’homme et l’enfant doivent fuir de la ville. Ils se réfugient quelques temps au Mexique  et un an après reviennent à Salem pour y mettre le feu afin que les vampires n’aient plus d’endroits où se réfugier. Ils attendent alors pour pouvoir les éliminer quelque soit le temps que cela leur prendra.

 

Commander : SALEM de Stephen King
Acheter sur amazon

 


Citations :
>>> Découvrez des citations de ce livre sur notre page : Citations de Stephen King

 

Avis personnel, JDelph 2004

Dans Salem on peut retrouver deux thèmes classiques des histoires d’horreur : les vampires et la maison «hantée». Même si Marsten house n’est pas une maison occupée par des fantômes (bien que la scène où Ben Mears enfant se retrouve nez à nez avec le cadavre de Hubert Marsten, puisse le faire croire) son passé est tellement tragique qu’il y règne une sensation oppressante, un malaise profond. C’est La demeure dans laquelle le Mal a décidé de s’installer.

En ce qui concerne les vampires, King ne se veut pas original : on retrouve leur impossibilité de se déplacer le jour, l’ail, la croix, le pieu dans le coeur… Ainsi le roman n’est pas une histoire de vampire particulièrement innovante, le but des héros est de se débarrasser des revenants avec les méthodes traditionnelles.

Cependant c’est un livre très agréable à lire avec une scène d’enterrement particulièrement poignante, et des passages absolument terrifiants.

 


 COUVERTURES

 

États-Unis

Doubleday

Doubleday

Doubleday

Doubleday

Plume

Stephen King Library

Signet

Signet

Signet

Signet

Signet

Signet

(Tie-in)

Pocket Book

Pocket Books

Magnet

Magnet
 

Doubleday
(version illustrée & complétée)
     
Royaume-Uni

New English Library

New English Library

Futura

New English Library

NEL (Hodder & Stoughton)

New English Library
    

Hodder & Stoughton
(version illustrée & complétée)
     
France

Alta

Press Pocket

Press Pocket

Press Pocket

Pocket Terreur

Pocket

Omnibus contenant Shining, Salem et Danse Macabre
Lattès

Lattès

Pocket Terreur

France Loisirs

Jean Claude Lattès
(version complétée & illustrée)
   
Allemagne

Heyne-Verlag

Zsolnay

Heyne

Heyne

Heyne

Bertelsmann

Heyne

Zsolnay
    
Brésil
     
Bulgarie
     
Espagne
   
Finlande

Tammi
         
Grèce

Antaeia & Tpomoe
       
Hongrie

Európa
         
Italie
     
Japon

(Livre I)

(Livre II)
   
Pays-Bas

Luitingh-Sijthoff

Luitingh-Sijthoff
    
Russie

Cadman

AST
   
Suède

Legenda
     
Tchécoslovaquie

Laser
     

 

 


 

     ALLER A :

 

 

 

  





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. La boite de Pandore, de Bernard Werber

    26 septembre
  2. Bernard Werber : La boite de Pandore

    26 septembre
  3. De flic à medium, préface de Bernard Werber

    27 septembre
  4. Nano Fiction (avec préface de Bernard Werber)

    3 octobre
  5. Nano-fictions, de Patrick Baud (préface de Bernard Werber)

    3 octobre

Publicité

Autres contenus : Fiches LIVRES