Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Stephen King sauve la rubrique des critiques littéraires d’un journal du Maine

Stephen King est non seulement un auteur, mais également un grand lecteur puisqu’il lit environ 80 ans livres par an. Il écrit d’ailleurs régulièrement des critiques et essais autour de livres qui sont publiées dans les rubriques littéraires de journaux tels que le Washington Post, le New York Times, etc.

Vous n’êtes pas non plus sans savoir que Stephen King et sa femme Tabitha King sont de grands philanthropes au travers de leurs différentes fondations via lesquelles ils redistribuent jusqu’à un tiers de leurs revenus annuels à des oeuvres locales, considérant qu’étant fortunés ils se doivent de contribuer à aider leurs prochains moins aisés. 

 

Stephen King Reads From His New Fiction Book "11/22/63: A Novel" During The "kennedy Library Forum Series"

 

Ainsi, il n’est donc pas surprenant de découvrir que l’écrivain n’était pas spécialement ravi de découvrir que le Portland Press Herald, la gazette locale, avait déclaré mettre un terme à leurs critiques littéraires dans l’édition du dimanche.

Il avait donc partagé un tweet déclarant :
“Le Portland Press Herald/Maine Sunday Telegram ne publiera plus les critiques des pigistes locaux sur des livres sur le Maine, qui se passent dans le Maine, ou écrits par des auteurs du Maine. Retweetez ceci si vous êtes du Maine (et même si vous ne l’êtes pas). Dites au journal NE FAITES PAS ÇA.”

 

L’auteur a continué en argumentant que ces critiques locales sont vitales pour aider les auteurs du Maine moins connus et leur donner un petit coup de pouce : « Beaucoup d’entres eux dépendent de ces piges pour acheter du pain et du lait. »

Ayant rapidement obtenu des milliers de partages, le message de Stephen King a été remarqué par le journal qui a proposé à l’auteur de ré-instaurer la rubrique littéraire si King arrivait à générer 100 inscriptions payantes.

Selon le site du Press Herald, l’éditeur en chef du journal a déclaré qu’ayant remarqué l’intérêt de Stephen King, l’équipe s’est interrogé sur la manière dont son influence pourrait aider le journalisme local, ce qui représente un coût élevé. Or, il leur suffisait d’obtenir 100 nouveaux abonnements payants pour couvrir les frais nécessaires à la réintégration des critiques du dimanche.
« Malheureusement, l’économie n’est pas en notre faveur, les ventes sont en baisse et nous avions besoin de faire des coupes budgétaires », toujours selon Cliff Schechtman l’éditeur en chef.

Et visiblement, cette tentative a payé : Stephen King a relayé l’offre possédant le code « CARRIE« , le journal a pu obtenir les abonnements payants dont il avait besoin et le journal va tenir sa part du marché en réintégrant les critiques de livres : 
« Vous êtes les meilleurs lecteurs, d’où que vous soyez. Sincèrement. Nous avons atteint notre but. Les critiques de livres reviendront. On t’aime, le Maine. On vous aime, journalistes. On vous aime, journaux. »

 

 

Quant à King, il a tenu à remercier sa communauté qui a aidé le journal, sans pour autant ignorer une petite boulette de la gazette locale : 
« Merci à tous ceux qui ont souscrit à un abonnement au Press Herald, vous avez sauvé la mise. Il y a des pays où où les arts sont considérés comme vitaux. Dommage qu’on ne soit pas l’un d’eux. Le journal vous a remercié. Et m’a remercié. (En écrivant mal mon nom.) »

 

Stephen King Portrait Auteur

 

Maintenant, une petite question que nous nous posons c’est si Stephen King, qui tenait tant à ne pas voir cette rubrique disparaitre, ne pourrait pas aider davantage puisqu’il s’agit d’un journal local, qu’il porte bien évidemment une importance à la littérature et aux auteurs en devenir, mais aussi parce qu’il aide allègrement sa région du Maine.

Nous ne pensons pas forcément à une donation, mais plutôt à offrir ou contribuer directement au journal. Etant donné qu’il écrit régulièrement des critiques de livres qui sont imprimées dans maintes publications… ne pourrait-il pas en proposer ne serait-ce qu’une?
Cela serai bénéfique tant pour le tirage local, mais également pour les collectionneurs les plus aguéris qui chercheraient sans aucun doute à acquérir au moins un exemplaire !

L’avenir nous dira si il le fera.

En tout cas, en quelques tweet, le Stephen King a réussi à sauver la rubrique des critiques littéraires d’un journal local… et cette information a rapidement été partagée par l’AFP et depuis par de nombreux sites américains et francophones d’actualités ! 

 





PARTAGER L'ARTICLE

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Laissez un commentaire ci-dessous


Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Silver Bullet, ENG, Bluray collector

    17 décembre
  2. The Outsider, ENG, serie, diffusion aux USA

    12/01/2020
  3. The Outsider, FR, serie, diffusion en France sur OCS

    13/01/2020
  4. ÇA Chapitre 2, FR, DVD/Bluray

    15/01/2020
  5. L’institut, FR, éditions Albin Michel

    29/01/2020

Publicité

Autres contenus : Divers

En vente dans notre boutique :