Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Steve’s Rag 14 – Chris Carter/Stephen King : Une Relation Ambiguë

Chris Carter/Stephen King : Une relation ambigue


    Même si José Évrard déclare qu’il est inutile de rajouter quoi que ce soit, Sandrine Dupas et Benjamin Jakmakian (aidés par leurs petits camarades du comité de rédaction) se sont amusés à dresser une liste des liens entre Stephen King et la série X-FILES… On savait déjà que King appréciait X-FILES et on se doutait que Chris Carter devait lire les histoires de King, mais aujourd’hui nous remarquons (sans grande surprise) que Steve et Chris sont beaucoup plus proches que ce que l’on pourrait croire… Proposons-nous de regarder d’un peu plus près les conclusions des recherches de Sandrine et Benjamin.

    Comme José Évrard l’a mentionné dans son article, il est évident que L’INCENDIAIRE (FIRE) et FIRESTARTER (CHARLIE) sont inspirés d’un sujet similaire : Dans chacun des cas, il s’agit d’un individu doué du pouvoir de pyrokinésie.

    Après la pyrokinésie, nous retrouvons la télékinésie dans l’épisode RENAISSANCE (BORN AGAIN). Ce pouvoir est au centre l’action du roman de King CARRIE. Notons que, dans l’épisode L’OMBRE DE LA MORT (SHADOWS), l’agent Scully évoque le film CARRIE.

    Pour rester dans les pouvoirs paranormaux, il y a aussi les voyants de VOYANCE PAR PROCURATION (CLYDE BRUCKMAN’S FINAL RESPONSE) que l’on peut assimiler à John Smith dans THE DEAD ZONE ou Dick Halloran dans THE SHINING (et bien d’autres encore…).

    Le pouvoir de suggestion mentale dans AUTOSUGGESTION peut faire penser à Andrew McGee dans FIRESTARTER (CHARLIE).

    Dans METAMORPHOSES (SHAPES), nous retrouvons le célèbre thème du lycanthrope (même si la notion de cycle lunaire en est complètement exclus). Chez King, nous retrouvons le loup garou dans plusieurs histoires : THE TALISMAN, CYCLE OF THE WEREWOLF (L’ANNEE DU LOUP GAROU).

    Restons dans le domaine animalier. Les cafards de LA GUERRE DES COPROPHAGES (WAR OF THE COPROPHAGES) ne vous font-ils pas penser aux cafards de THEY’RE CREEPING UP ON YOU (CA GROUILLE DE PARTOUT) dans CREEPSHOW ?

    Après le thème du Loup Garou, il ne faut pas oublier celui du Vampire dans l’épisode VAMPIRES (3) que l’on retrouve chez King dans ‘SALEM’S LOT, POPSY et ONE FOR THE ROAD (UN DERNIER POUR LA ROUTE).

    Nous avons aussi les créatures étranges de COMPRESSION (SQUEEZE), Le RETOUR DE TOOMS (TOOMS) et L’HOTE (THE HOST) que l’on peut comparer aux monstres venus d’ailleurs dans IT (CA). Toutes ces créatures vivent dans des égouts ! Notons aussi au passage que Tooms possède un cycle d’hibernation semblable à celui de Pennywise.

    Dans l’épisode Un Fantôme dans l’Ordinateur, nous découvrons une machine intelligente… Comment ne pas penser à la nouvelle TRUCKS (POIDS LOURDS) mais aussi à THE MANGLER (LA PRESSEUSE), CHRISTINE ou encore à Blaine dans THE DARK TOWER (LA TOUR SOMBRE).

    L’épisode LES CALUSARIS (THE CALUSARI) commence avec une scène assez troublante où un petit garçon suit un ballon qui flotte dans l’air (!), qui le guide vers une voie de chemin de fer sur laquelle l’enfant se fait écraser par un train… La scène ressemble énormément à la scène où le jeune Gage Creed se fait écraser par un poids lourd dans PET SEMATARY (SIMETIERRE).

    Dans CONTAMINATION (F. ESMASCULATE), un prisonnier porteur d’une maladie mortelle s’évade et risque de contaminer tout le pays… Tout lecteur Kingien averti ne pourra s’empêcher de penser à THE STAND (LE FLEAU) où un dénommé Campion transmet un virus qui contamine 94.4% de la population… Il ne faut pas non plus oublier la nouvelle NIGHT SURF (UNE SALE GRIPPE).

    L’épisode MALEDICTION (TESOS DOS BICHOS) nous présente un archéologue victime d’une vieille malédiction en Amérique Latine… Comment ne pas penser au sort lancé sur Bill Halleck dans THINNER (LA PEAU SUR LES OS) ? Nous pouvons pousser la comparaison avec l’épisode LE VAISSEAU FANTOME (DOD KALM) où les protagonistes sont atteints d’un vieillissement accéléré et incontrôlé. Chez King nous avons un rajeunissement incontrôlé dans GOLDEN YEARS (CONTRE-TEMPS).

    Dans L’EGLISE DES MIRACLES (MIRACLE MAN), Scully et Mulder rencontrent un prédicateur guérisseur (Samuel) qui déclare :  » J’ai guéri les malades, j’ai posé mes mains sur eux, je leur ai rendu la santé. J’ai même imposé les mains à des mourants et la vie est revenue en eux. Dieu m’a donné ce don « . Ce personnage doit être de la même famille que John Coffey dans THE GREEN MILE (LA LIGNE VERTE) ! L’Univers carcéral de THE GREEN MILE, ainsi que celui de RITA HAYWORTH AND THE SHAWSHANK REDEMPTION, se retrouve dans l’épisode intitulé LA LISTE (THE LISTE) où un condamné à mort jure de revenir tuer cinq personne alors qu’il va mourir sur la chaise électrique. Pour revenir à l’épisode L’EGLISE DES MIRACLES, notons que le pouvoir de guérison tourne en pouvoir meurtrier et le jeune Samuel ne veut plus toucher les gens car il croît transmettre la mort, tout comme dans la nouvelle THE MAN WHO WOULD NOT SHAKE HANDS (L’HOMME QUI REFUSAIT DE SERRER LA MAIN).

    Un dossier traite du cannibalisme dans l’épisode UNE PETITE VILLE BIEN TRANQUILLE (OUR TOWN)… Chez King, nous retrouvons la nouvelle SURVIVOR TYPE (LE GOUT DE VIVRE) et le roman THE CANNIBALS. Les sacrifices dans cet épisode peuvent faire penser à ceux de CHILDREN OF THE CORN (LES ENFANTS DU MAÏS).

    La présence de savants Nazis dans OPERATION PRESSE-PAPIERS (PAPER CLIP) peut nous faire penser à un certain Kurt Dussander dans APT PUPIL (UN ELEVE DOUE).

    Les tribus indiennes de METAMORPHOSES (SHAPES) et LE CHEMIN DE LA BENEDICTION (THE BLESSING WAY) peuvent être les egos des Micmacs chez King (PET SEMATARY/SIMETIERRE).

    Dans l’épisode LAZARE (LAZARUS), un homme revient des morts avec une personnalité  » maléfique « … Une vision digne de PET SEMATARY (SIMETIERRE).

    Les manipulations du gouvernement dans la série entière X-FILES n’est pas sans rappeler l’Agence gouvernementale The Shop dans FIRESTARTER (CHARLIE).

    Nous avons ensuite tous les rites ou créatures sataniques, comme dans certains épisodes comme LE VISAGE DE L’HORREUR (GROTESQUE) ou LA MAIN DE L’ENFER (DIE HAND DIE VERLETZ), qui abondent chez King…

    La recherche d’un cadavre dans l’épisode EBE n’est pas sans rappeler THE BODY (LE CORPS). Notons aussi l’importance du temps dans cet épisode (et surtout la perte du temps)… La notion de Temps est très importante chez King… THE LANGOLIERS, MY PRETTY PONY (MON JOLY PONEY), MRS TODD’S SHORTCUT (LE RACCOURCI DE MADAME TODD), GOLDEN YEARS (CONTRE-TEMPS) etc.

    Dans l’épisode MAUVAIS SANG, des gens perdent la tête et se mettent à tuer… Ce thème est très fréquent chez Stephen King : ROADWORK (CHANTIER), CUJO, CAIN ROSE UP (LA REVOLTE DE CAIN), APT PUPIL (UN ELEVE DOUE), RAGE…

    Dans INSOMNIES, nous découvrons une manipulation de l’esprit afin d’empêcher certains soldats de dormir. Les petits docteurs chauves manipulent aussi l’esprit de Ralph Roberts dans INSOMNIA afin de l’empêcher de dormir et voir ainsi d’autres niveaux de la Tour Sombre.

    Les objets métalliques de DUANE BARRY rappellent la plaque de métal dans la tête de Jim Gardener dans THE TOMMYKNOCKERS.

    On pourrait aussi assimiler le double maléfique de FAUX FRERES SIAMOIS à la relation infernale entre Thad Beaumont et George Stark dans THE DARK HALF (LA PART DES TENEBRES).

    Le thème de l’inceste dans Oubliette est un rappel direct à DOLORES CLAIBORNE et GERALD’S GAME (JESSIE).

    Bien sur, il y a les Extra-Terrestres eux-mêmes, présents (ou sous-entendus) tout au long de la série, et que l’on retrouve dans THE TOMMYKNOCKERS par exemple.

    Dans l’épisode intitulé ESPACE (SPACE), des Extra-terrestres prennent possession d’un corps humain, un peu comme dans I AM THE DOORWAY (COMME UNE PASSERELLE).

    Cette liste des comparaisons entre X-Files et les oeuvres de Stephen King n’est pas exhaustive et vous trouverez sans aucun doute encore un bon nombre de liens… N’hésitez pas à nous en faire part !


Villeneuve d’Ascq, le 24 Mars 1997.

??? Dans quels romans de Stephen King trouve t’on les phrases suivantes :

« L’homme s’éveilla d’un cauchemar et appela l’enfant.
– Je retourne là-bas, dit-il. Viendras-tu avec moi ?
L’enfant se mit à pleurer et l’homme le serra contre lui ».

« Tom, as-tu envie de voir courir des éléphants ? Les éléphants sont fatigués de courir. Les éléphants vont dormir ».

« Pendant quelques secondes, j’ai été sûr qu’il allait y avoir de graves ennuis, les pires que j’ai jamais connus. Des ennuis mortels, peut-être. Et tout ça pour savoir qui était prem au sujet d’un cadavre ».

« Les couleurs se mirent à traverser en tournoyant sa surface visible (est-ce que tu aimes ?) ».





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Mad Movies – hors serie – Shining (réédition collector)

    12 décembre
  2. « Maximum Overdrive », bluray chez ESC Distributions!

    08/01/2019
  3. Fin de Ronde (de Stephen King, en poche chez Le Livre de Poche

    06/02/2019

Publicité

Autres contenus : Divers