Nous suivre sur les réseaux sociaux
Fiches LIVRES

La Peau sur les Os, de Stephen King

La Peau sur les Os

 

[lapeausurlesos stephenking albinmichel] [lapeausurlesos stephenking lelivredepoche]

 

 CaractéristiquesRésuméCouvertures


Titre Original : Thinner (1984)

(publié sous le pseudonyme Richard Bachman)

Grand format : publié pour la première fois en France en 1987, chez Albin Michel
Poche : initialement publié chez J’ai Lu, maintenant disponible chez Le Livre de Poche

Traducteur : Francis Lasquin
Acheter sur amazon Acheter sur fnac

 


 L’ADAPTATION EN FILM : 

 > LA PEAU SUR LES OS (THINNER), 1996

 


  

Résumé (par Ladyoriza) :

L’histoire commence à Fairview. Billy Halleck est un avocat prospère, pesant 113 kilos, marié et père d’une fille, Linda. Mais sa vie bascule le jour où il renverse une vieille gitane, qui meurt sous le coup. Le juge Cary Rossington, un ami, l’acquitte, et les gitans de passage dans la ville sont expulsés par Hopley un policier qui n’attendait que cela. Mais avant de partir, un vieux gitan s’approche de Billy, lui caresse la joue et murmure «Maigris»…

C’est à lui que pense Billy un matin en se pesant, lorsqu’il constate qu’il a perdu quelques kilos. Cela ne l’empêche pourtant pas de continuer à s’empiffrer tous les jours. Mais Billy maigrit toujours et sa femme, inquiète, lui demande de consulter un médecin. Elle craint que ce ne soit un cancer. Heureusement, tout va bien. Et bien qu’il ne fasse aucun effort pour manger correctement, Billy atteint 80 kilos. Cette fois, même sa fille lui demande d’arrêter son ‘régime’, et il est décidé que Billy ira à la clinique pour faire plusieurs examens.

Avant d’y aller, il rend visite à Rossington, qui n’a, selon lui, pas accompli son devoir en l’acquittant (et donc il n’est, selon lui, pas le seul en faute). Mais Cary n’est pas là et sa femme désespérée lui dit que la peau de son mari à commencer à se transformer en écaille, faisant de lui une sorte d’alligator ou d’iguane. Voyant là encore une punition du vieux gitan, il va aussitôt chez Hopley qui a commis l’erreur de les expulser. Celui-ci a retrouvé ses problèmes d’acné d’adolescence, mais en pire. Il ne sort plus de chez lui et ne veut pas croire Billy qui va finalement à la clinique. Ses examens ne montrent rien, et lorsque les médecins lui demandent de rester encore 2 à 3 semaines, il refuse, persuadé que ce délai passé il ne restera plus grand chose de lui.

Son seul espoir est de retrouver les gitans. Il en parle à sa femme, mais elle va voir son médecin, pensant qu’il délire et tous deux proposent à Billy de se soumettre à un examen psychiatrique. Une haine grandissante pour sa femme l’étouffe – il considère surtout qu’elle a sa part de responsabilité dans l’accident puisqu’elle le masturbait quand il a percuté la gitane. Profitant alors de l’absence de sa femme qui ne lui est d’aucune aide, il part à la recherche des gitans, avec l’aide d’un ami policier qui le renseigne sur les différentes villes où se sont rendus les gitans.

Mais il se rend bientôt compte qu’il est suivi. Le policier aide en effet sa femme, et Billy est recherché à cause de l’avis psychiatrique qui a été émis contre lui. 

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

Il continue donc son petit voyage sans aide et essaye d’être le plus discret possible : il inspire de la répugnance à tous ceux qu’il croise. Sa dernière destination est à Bar Harbor dans le Maine, où il retrouve le camp des gitans. Il s’y introduit et exige de parler à celui qui est responsable de son «mal», le père de la gitane qu’il a tué, Taduz Lemke. Mais il refuse de lever sa «malédiction» et Gina, l’arrière petite fille de Taduz, perce la main gauche de Billy d’une bille d’acier à l’aide d’un lance-pierres. Billy est alors contraint de partir, souffrant, mais pas avant d’avoir lancé sa propre malédiction.

Il appelle Ginelli, son client et ami, et aussi truand new yorkais associé au commerce de la drogue, prostitution et meurtre. Celui-ci rapplique et décide de faire peur aux gitans, Billy ne voulant pas qu’il tue. Il empoisonne les chiens du camp qui étaient destinés à un combat de chien et qui rapportaient pas mal d’argent, et laisse un mot demandant de retirer le maléfice. Et lorsqu’il reçoit en réponse «Jamais», Ginelli retourne au camp avec un kalachnikov, fusille le camp en prenant soin de ne blesser personne et laisse le même message qu’avant. Se faisant ensuite passer pour un agent du FBI, il retourne au camp, menace Gina, et lui laisse un numéro de téléphone pour que Taduz contacte Billy. Gina menace de tuer Ginelli si elle le retrouve sur son chemin.

Taduz donne rendez-vous à Billy dans un parc. Il a emmené une tourte qui pourra le faire grossir uniquement si quelqu’un d’autre en mange. Il rouvre la blessure de la main de Billy, laisse le sang couler dans la tourte et murmure quelque chose. Le maléfice ira à quelqu’un d’autre sinon il retombera sur lui deux fois plus fort qu’avant. Billy se rend compte que sa blessure est guérie. Lorsqu’il retourne dans sa voiture, où Ginelli l’attendait, il ne voit qu’une main coupée, troué de 2 billes d’acier. Ginelli est mort et on peut supposer que c’est Gina qui l’a tué.

Billy reprend la route de sa maison. Il téléphone à sa fille, qui est allée chez sa tante lorsqu’elle a appris que sa mère a lancé un avis psychiatrique contre son père, et s’assure qu’elle ne rentrera pas avant une bonne semaine. Lorsqu’il rentre chez lui, il dit à Heidi, son épouse, que tout est fini et lui offre la tourte, puis il prétexte qu’il n’a plus faim et va dormir. Mais le lendemain, il voit 2 plats dans l’évier. Linda est rentrée plus tôt pour faire une surprise à son père et elle a aussi mangé de la tourte. Le maléfice agira sur elle aussi bien que sur Heidi. Alors, à la fin de l’histoire, Billy se coupe une grosse part de tourte et la mange.

 

Acheter sur amazon Acheter sur fnac


Citations :
>>> Découvrez des citations de ce livre sur notre page : Citations de Stephen King

 Avis personnel : 


 COUVERTURES
 

 

États-Unis


New American Library


(Audio)
Penguin


Signet


Signet


Signet


Signet


(ABA)
New American Library


(Édition pour mal-voyants)


Signet


Signet


(Audio)
Penguin

 

Royaume-Uni


New English Library


New English Library


New English Library


New English Library


New English Library


New English Library

France

  
Albin Michel

  
Grand Livre du Mois


Albin Michel


France Loisirs


France Loisirs


J’ai Lu


J’ai Lu


J’ai Lu


Seine

 
Allemagne


Heyne


Heyne

   

(Compilation de trois romans de Richard Bachman : Roadwork, The Running Man, Thinner)
Heyne
     
Brésil

Francisco Alves
    
Canada

Canada (Audio)

Canada (Audio)
    
Espagne

P&J
    
Finlande

Tammi
     
Grèce
         
Hongrie

Európa-Könyvkiadó
     
Israël


Modan

 

    
Italie

    
Japon
     
Norvège

Fredhøis Forlag
      
Pays-Bas

A.W. Bruna Uitgevers
    
Pologne

Zysk i S-ka
     
Russie

Cadman

AST
    
Suède

Legenda

Legenda
    

 

 


 

 ALLER A :

 
 

 


  





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. La boite de Pandore, de Bernard Werber

    26 septembre
  2. Bernard Werber : La boite de Pandore

    26 septembre
  3. De flic à medium, préface de Bernard Werber

    27 septembre
  4. Nano Fiction (avec préface de Bernard Werber)

    3 octobre
  5. Nano-fictions, de Patrick Baud (préface de Bernard Werber)

    3 octobre

Publicité

Autres contenus : Fiches LIVRES