Nous suivre sur les réseaux sociaux
Films

La nouvelle (et le film) “Black Phone” de Joe Hill s’inspirent du sous-sol de Stephen King

Le film “Black Phone” est maintenant au cinéma : lors d’une interview promotionnelle, Joe Hill, l’auteur de la nouvelle à l’origine du film, a dévoilé que son histoire lui a été inspiré par le vrai terrifiant sous-sol qu’ils avaient à la maison… donc la maison iconique de Bangor de la famille King !

 

Blackphone Poster Fr Juin2022

Theblackphone Film Joehill Posterfr Janvier2022

 

Après un décalage de plusieurs mois pour sa sortie,  le film “Black Phone” inspiré d’une nouvelle de Joe Hill, est sortit hier dans les salles de cinéma françaises. Et arrive demain aux USA.

 

On l’a vu, et on est complètement d’accord avec les critiques : si le film ne fait pas nécessairement peur (bien entendu chacun aura son opinion à ce sujet), il faut avouer qu’il prend le spectateur aux tripes!

 

Mais si l’on souhaite vous en parler aujourd’hui, c’est parce Joe Hill (qui n’est autre qu’un des fils de Stephen et Tabitha King) a dévoilé une information intéressante lors d’une interview promo avec le film Slashfilm : Joe s’est inspiré du terrifiant sous-sol de la maison iconique de Bangor maison pour la nouvelle!

 

“J’ai grandit à Bangor, dans le Maine, et ma famille vivait dans une belle maison victorienne, et le sous-sol était un labyrinthe. C’était un sol de terre, et c’était un labyrinthe de couloirs cimentés, de tuyaux pendants, de toiles d’araignées et d’antiquités. 
Le type de sous-sol dans les films d’horreur, vous voyez? 
Et dans une partie du sous-sol, il y avait un vieux téléphone qui n’était connecté à rien du tout, et ce téléphone attendait que je sois assez âgé pour écrire une histoire à son sujet”.

 

 

Blackphone Photo Du Film Joehill 00 Blackphone Photo Du Film Joehill 01 Blackphone Photo Du Film Joehill 02

 

 

Plus tard, dans l’interview, Joe Hill évoque ce qui rend le film encore plus terrifiant :

“Et donc ils (Derrickson et Cargill, les réalisateurs et scénaristes, ndlr) ont écrit un scénario ensemble et l’ont brillamment exécuté je trouve. Scott Derrickson y a intégré un profond récit autobiographique sur la vie dans le centre des USA dans les années 70s, ce que c’était, comment cela se ressentait et c’est honnête. C’est émotionnellement très précis. C’est sincère et en quelque sorte douloureux, et je pense que cela donne plus de puissance et de sincérité”.

 

 

Le film “Black Phone” est maintenant disponible dans les salles de cinémas françaises.

 

 

Les bandes annonces du film “Black Phone” :

 


 

 

 

 





VOUS AIMEZ L'ARTICLE? N'HESITEZ PAS A LE PARTAGER ;)

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Cliquez ici pour laisser un commentaire


Autres contenus : Films

En vente dans notre boutique :

Découvrez notre boutique :

Notre livre : gratuit sur demande!

DECOUVREZ NOTRE LIVRE ==> Les adaptations de Stephen King

La nouvelle "Bibliographie Stephen King"

La nouvelle 'Bibliographie Stephen King'