Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

Cette impression qui n’a de nom qu’en français, devient un court métrage français !

Cette impression qui n’a de nom qu’en français, en train de devenir un court métrage officiel français !

 

[cette impression qui n a de nom qu en francais dollar baby stephenking] [cette impression qui n a de nom qu en francais autres stephenking]

Il existe une pléthore d’adaptations de Stephen King, mais il n’y en a quasiment aucune produite en France. Les rares adaptations francophones de Stephen King doivent se compter sur les doigts des deux mains, et ne sont exclusivement que des courts métrages, proposées dans le cadre des Dollars Babies/
Les dollars babies est un programme lancé par l’auteur à destination des étudiants afin de leur permettre d’adapter une de ses histoires pour la somme symbolique d’un dollar (d’où le nom) avec certaines contraintes, dont le fait que le résultat ne peut pas être commercialisé ni diffusé publiquement hors festivals.

 
Parmi les adaptations françaises de Stephen King, nous trouvons :

Adaptations officielles :

– La femme dans la chambre (Damien Maric, 2005)
– Suppr. (Nicolas Heurtel, 2005)
– L’homme qui aimait les fleurs (Benjamin Sibioude, 2015)
– The Things they left Behind (Guillaume Heulard, Stéphane Valette, 2013)
 
Adaptations non officielles : 

– The Boogeyman (Giuliano Dinocca, 2005)
– I am the Doorway (Giuliano Dinocca, 2006)
– Livraisons Matinales (Florent Mack, 2007)
– Vous qui venez ici (Romain Assenat, 2010)
– Quand l’autovirus met cap au nord (David Laurent, 2010)

Or, nous avons appris cette semaine qu’un nouveau dollar baby français officiel est en préparation : une adaptation de la nouvelle « Cette impression qui n’a de nom qu’en français », publiée dans le recueil TOUT EST FATAL.
Cette nouvelle de Stephen King (et non pas un « roman », cf le terme « novel » comme le visuel ci-dessus l’affiche) a d’ores et déjà été transformée à plusieurs reprises en court métrage non officiels mais c’est quelque peu amusant de voir cette nouvelle associée à une expression française (« déja vu ») se voir adaptée officiellement par une équipe française !


L’histoire de la nouvelle « Cette impression qui n’a de nom qu’en français » de Stephen King : 

Carol et Bill fêtent leurs 25 ans de mariage en s’offrant un voyage en jet privé en Floride, mais pendant le trajet en voiture qui les conduit de l’aérodrome à la maison qu’ils ont loué, Carol a des impressions de déjà-vu qui sont de plus en plus fortes.
A 2 miles de leur destination, Bill effrayé demande ce qu’il se passe à Carol, celle-ci voit des cendres tomber de ses cheveux et quand elle relève la tête, son mari est en train de fondre.

Ce nouveau projet est porté par Arnaud Jacquemart en tant que scénariste et réalisateur, dans le cadre de ses études de cinéma, qui a lancé une campagne de crowdfunding visant un objectif de 2600€ (sur lequel il a déjà atteint 20% de cette somme alors qu’il lui reste 43j pour récupérer le reste)!
>>> Si vous souhaitez apporter votre soutien à ce projet, les contributions débutent à partir de 5€ sur Kisskissbankbank

Si vous souhaitez relire au travers du recueil TOUT EST FATAL (chez Le Livre de Poche) :
Acheter sur amazon Acheter sur fnac 

 





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Mad Movies – hors serie – Shining (réédition collector)

    12 décembre
  2. « Maximum Overdrive », bluray chez ESC Distributions!

    08/01/2019
  3. Fin de Ronde (de Stephen King, en poche chez Le Livre de Poche

    06/02/2019

Publicité

Autres contenus : Divers