Nous suivre sur les réseaux sociaux
Divers

MARCHE OU CREVE, de Stephen King

Marche ou Crève

 

[marche ou creve stephenking albinmichel] [marcheoucreve stephenking lelivredepoche]

 

 Editions – RésuméCouvertures


 

Titre Original : The Long Walk (1979 – publié sous le pseudonyme Richard Bachman)

France :
– Grand format : publié pour la première fois en France en 1989 chez Albin Michel
– Poche : initialement publié chez J’ai Lu, maintenant disponible chez Le Livre de Poche

Traducteur : France-Marie Watkins

 Acheter sur amazon Acheter sur fnac


 

L’histoire

Présentation de l’éditeur :
Garraty, un jeune adolescent natif du Maine, va concourir pour  » La Longue Marche « , une compétition qui compte cent participants. Cet événement est très attendu. Il sera retransmis à la télévision, suivi par des milliers de personnes. Mais ce n’est pas une marche comme les autres, plutôt un jeu sans foi ni loi… Garraty a tout intérêt à gagner. Le contraire pourrait lui coûter cher. Très cher…

 

Résumé (par Fabien « Red » Moret) :

Une marche, cent candidats : un vainqueur et quatre-vingt-dix-neuf morts. La règle est simple : Trois avertissements et c’est la mort. La vie se déroule durant ces quelques jours. Les candidats arrivent jeunes et naïfs et au fur et à mesure que les kilomètres défilent, ils mûrissent puis vieillissent et enfin meurent.

Introspection de Ray Garraty, ce livre explore le désir de mort plus ou moins conscient que chacun de nous porte en soi et les motivation que l’on trouve à nos choix aussi stupide soit-ils.
 

 

La déshumanisation

Dès le départ les candidats remettent leur papiers d’identité qui sont conservés par les autorités. Donc, les candidats perdent leur identité. Ce sentiment de perte est accentué par la suite quand les marcheurs échangent leur nom contre un numéro… Notons au passage la notion de fatalité qui vient peser dans la balance bien avant le départ de la course… La date pour se désister de la course est le 31 avril… Hors, il n’y a que trente jours en avril… Impossible donc de se désister. Une fois engagé, il n’y a plus qu’à prendre ses responsabilité et être le meilleur.

Certains candidats sont nommés (la moitié environ) mais lors de la mise seulement une dizaine sont nommé, certains sont même juste signalés et vers la fin les comptes deviennent approximatifs («Il ne savait même pas combien de marcheurs avaient été éliminés durant la nuit»).

Mais dès le départ, ou presque, l’humain perd de sa substance… On précise qu’ «un garçon du nom de Quincy ou Quentin ou quelque chose comme ça» est abattu. Le nom même des candidat n’est déjà plus important. D’ailleurs, un peu plus loin, on lit «le 45 tomba (…) le nom du garçon n’avait plus d’importance».

Une prescience de la fin apparaît très tôt dans le livre. Baker est le premier à déclarer «Nous allons tous mourir, Garraty». Cette idée est reprise un peu plus loin par McVries : «tout le monde perd». Garraty lui-même aurait pu découvrir la réalité de la marche. A un moment donné,  il imagine la manchette du journal commentant la victoire d’Olsen : «La longue marche remportée par un mort». En poussant plus loin sa réflexion il se serait rendu compte que ceci est la réalité quelque soit le vainqueur.

Les capacité cognitives des candidats, et en particulier de Garraty faiblissent au cours de la marche. La foule qui se sépare en personnes indépendantes (la jeune fille, la vielle dame, le couple… ) devient progressivement la Foule, un phénomène bruyant mais sans raison. Sa propre famille, qu’il a attendu depuis des jours, perd rapidement de sa substance («Sa mère n’était plus que de la paille tassée dans un manteau de fourrure et Jan qu’un mannequin de grand magasin»). Les évènements de son passé se bousculent dans sa tête ; sa perception d’un incident avec un voisin quand il était petit est complètement modifié et son père prend une importance qu’il n’avait pas au début.

Le rapprochement avec « Sa majesté des mouche de Golding » est évident après que le pacte de non assistance ait été conclu suite à une aide de McVries envers Garraty, dernier geste « humain » de la longue marche. Plus loin dans le roman, Garraty répond à ce pacte : «Rien de personnel. Retour à la jungle». Dans l’œuvre de Golding un groupe d’enfants se retrouve isolé sur une île, ils fondent alors une société archaïque basée sur la force, les plus faibles étant dominés. Retour à la jungle.

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

La fin est le summum de la déshumanisation car ce n’est pas un homme qui franchit « la ligne d’arrivée » mais un zombi qui ne se rend même pas compte que la victoire est à lui car il continue à « voir » les candidats précédemment abattus. Lorsqu’un soldat, ou le commandant en personne, pose sa main sur l’épaule de Garraty sa raison cède définitivement et il se met a courir vers… rien ou la mort dans le meilleurs des cas.

La vie passe

            Pour la plupart des candidats la longue marche n’était qu’un jeu, voire moins que ça. Durant les épreuves, puis au fur et à mesure, la pression monte et le réalité s’impose mais tant que le premier perdant n’est pas tué, le doute subsiste. Ainsi Garraty hésite à s’arrêter après le départ «juste pour voir s’ils étaient sérieux». C’est le temps de la jeunesse et de l’ignorance. Durant la marche, la maturité gagne l’ensemble des marcheurs, «il avait l’impression d’avoir fait autant de kilomètres avec sa tête qu’avec ses pieds». L’état d’hébétude profonde des candidats dans les derniers instants avant leur mort est rapproché par Baker lui même de la vieillesse «comme si j’étais vieux et que je devenais sénile». La réflexion de chacun les emmène environ aux mêmes conclusions, à savoir que le jeu n’est plus un jeu mais un suicide répondant au désir de mourir que chacun porte en lui. On voit, dès le début, que les fausses motivations tombent et la réponse, à la traditionnelle question « pourquoi », qui vient naturellement au candidat est «je ne sais pas». La réponse facile démontrant encore le manque de maturité. Certains candidats tels que McVries comprennent précocement ce désir morbide.

SPOILERS (surlignez le passage suivant si vous voulez des informations clés de l’histoire…)

Petit clin d’œil de Stephen King, Garraty le vainqueur porte le numéro 47 année de naissance du maître.

 

Acheter sur amazon Acheter sur fnac

 

 



Liens avec d’autres histoires de Stephen King

Est-ce que ce livre contient des références aux autres romans et nouvelles?
>>> Découvrez notre dossier : les références dans les livres de Stephen King

 


 
Avis personnel,  Fabien – Red – Février 2004 

Excellent livre sur la société «moderne» comme les autres livres de feu Richard Bachman, critique de l’omniprésence des autorités et l’aveuglement des foules envers ce phénomène. Comme dans «Running man» la population se voile la face en regardant des ‘jeux’.

Ce livre m’a beaucoup touché dans la façon dont chaque candidat tente de donner un sens à sa présence dans la marche et ainsi a sa vie.

 


 COUVERTURES

 

États-Unis


Signet


Signet


Demco Media

   

New American Library
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

Plume
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

Plume
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

Signet
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

Signet
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

Signet
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

New American Library
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)
     
Royaume-Uni
     

New English Library
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

New English Library
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

New English Library
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

New English Library
(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)
  
France

  
Albin Michel

  
Albin Michel


J’ai Lu


J’ai Lu


J’ai Lu


France Loisirs


Seine

 

 

 

Allemagne


Heyne


Heyne


Heyne


Heyne

 
Espagne


Plaza & Janés


El Círculo de Lectores

    
Grèce
         
Italie
   

(Compilation de deux romans de Richard Bachman : The Long Walk, The Running Man)
Arnoldo Mondadori Editore
     
Japon

    
Norvège

Fredhøis Forlag
      
Pays-Bas

(The Bachman Books)
(Compilation des quatre premiers romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk, Roadwork, The Running Man)

(Compilation de deux romans de Richard Bachman : Rage, The Long Walk)
Luitingh-Sijthoff
   
Pologne

CIA

Proszynski i S-ka
    
Russie


Cadman


AST

   
Suède

Legenda
     

 

 

 

 

Si vous souhaitez commander le livre :
Acheter sur amazon Acheter sur fnac

 



Citations :

>>> Découvrez des citations de ce livre sur notre page : Citations de Stephen King

 


 

     ALLER A :

 

Les livres de Stephen King

Bibliographie complète de Stephen King
Filmographie de Stephen King

 

 

 


 

 

 

 





PARTAGER L'ARTICLE
DONNEZ VOTRE AVIS : laissez un commentaire en cliquant ici

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. CA Chapitre 2 : de nouvelles images à la SDCC

    18 juillet
  2. Simetierre (2019), FR, en DVD / Bluray

    21 août
  3. Stand By Me, FR, en bluray 4K ultra HD

    26 août
  4. Sleeping Beauties, FR, chez Le Livre de Poche

    4 septembre
  5. « D’après une histoire de Stephen King », FR, livre sur Stephen King

    4 septembre

Publicité

Autres contenus : Divers