Nous suivre sur les réseaux sociaux
Films

« Simetierre » (2019) : le nouveau film sera très sombre et classé R !

Pet Sematary

L’équipe du site Bloody Disgusting s’est récemment rendue sur le tournage du nouveau film « Simetierre », et ont de ce fait eu l’occasion d’échanger avec l’équipe en charge du projet.

 

Le producteur Lorenzo di Bonaventura évoque le chemin tortueux pour donner vie à ce film : 
« Il y a une bien longue histoire, je pense, ici à la Paramount, avec de nombreux scripts qui m’ont précédé autour de différentes tentatives. Vous savez, lorsque j’étais ici, ils m’ont demandé il y a un bon moment, ce que je pensais de « Simetierre« , et j’ai répondu que c’était une bonne idée. Je ne sais pas si il s’agit de mon livre préféré de Stephen King, mais il en fait partie. Parce qu’il aborde des sujets qui sont intemporels, autour de la mort et de notre relation envers elle. Et en tant que père, cela m’intéresse vraiment, donc nous avons fait un scénario avec un auteur nommé Matt Greenberg, et nous en avons débattu pendant un moment, avant d’apporter Jeff Buhler. Ils ont tous les deux faits un super travail, mais Jeff est celui qui est reparti avec le projet. »

Une fois le scénario fini, les studios sont partis à la recherche d’un réalisateur. Ils ont adopté le duo Kevin Kolsch et Dennis Widmyer, tous deux des grands fans de Stephen King et du roman « Simetierre« .
« Il y a eu beaucoup de réunions, beaucoups d’argumentaires, beaucoup de répétitions de l’histoires afin de convaincre les personnes de notre vision. Et leur rappeler l’importance des fans et de la chance que nous avions du succès rencontré parce que nous sommes en pleine renaissance de Stephen King au cinéma et que nous ne devrions pas gâcher cela. Nous devrions faire des films formidables inspirés de son oeuvre, parce que les livres le méritent. » Explique Dennis Widmyer au sujet du processus créatif pour obtenir le projet.

Ce à quoi Kevin Kolsch ajoute : « Nous sommes des fans de Stephen King, du livre et du premier film, nous voulons donc être respectueux de ceux-là« .

« Quand nous sommes arrivés, c’était un projet tel que nous n’en avions jamais vu auparavant, nous n’avions pas écrit nous-même le scénario, il y en avait déja un. Nous avons travaillé avec le scénariste pour essayer de rapprocher davantage le script du livre. Il y avait beaucoup de choses du livre que nous avons toujours apprécié mais qui n’avaient pas été intégré au premier film, que nous voulions réintégrer, et nous avons travaillé dur pour le faire. Donc cela a toujours été notre approche, d’être relativement fidèle au livre, mais les meilleurs remakes sont ceux qui sont restés les plus fidèles en essence, pas nécessairement sur tout ce qui y est présent. »

Démontrant une connaissance profonde du livre de Stephen King et en donnant des indications sur la noirceur de l’adaptation, Denis Widmyer évoque des comparaisons avec l’aspect sombre de leur précédent film « Starry Eyes » :
« C’est un putain de film sombre. C’est ‘Simetierre‘, ce n’est pas… beaucoup de livres de Stephen King sont sentimaux, je les aime. Les bons gars gagnent. Même à la fin de ‘Shining‘. Wendy se marrie avec Dick Halloran, les gens oublie cela, ce n’est pas dans le film, mais Stephen King a un coeur. Et beaucoup de ses travaux ont du coeur. Celui-ci, c’est un texte qu’il a mis dans un tiroir pendant un an parce qu’il ressentait que ce qu’il avait écrit le perturbait. Il faut donc le restranscrire dans l’histoire. Je dirais que oui, on va voir ce que cela va donner, mais c’est vraiment très « Starry Eyes », dans le sens que je le trouve très émotionnel, très psychologique, c’est très ancré dans l’horreur et ça va très loin.

« Ce n’est vraiment pas un film de studio » (comprendre un film aceptisé, ndlr)

 

Simetierre Film 2

 

Quant au sujet du respect du livre de Stephen King, il faudra s’attendre à quelques surprises : 
« Nous faisons quelques changement ou avons décidé sur ce que nous pensons serait plutot sympas, mais tout est relativement dans l’esprit du livre d’origine. » déclare Kolsch, avant que Widmyer complète ses propos :
« Nous avons rafraichi quelques éléments, dans la nature du roman, mais je dirai plutôt qu’il y aura probablement plus de choses du roman qui n’étaient pas intégrées dans le premier film qui seront dans notre version. Que tout le monde adore, y comprit les fans, qui seront présents dans notre film. Je suis même choqué qu’ils nous laissent faire cela. »

Bien que cela semble évident, le producteur di Bonaventura le confirme : « Je ne vois pas comment le film ne pourrait pas être classé R. M’étant disputé plus que je ne souhaiterai l’admettre avec les organismes de classifications, quand il y a un enfant en péril, ce que nous avons dans cette histoire, c’est automatiquement classé en R.
Je le dirai aussi de cette manière, nous n’avons jamais eu une conversation avec le studio dans laquelle le projet était envisagé comme étant un PG-13 (avis parental conseillé, fortement recommandé interdit aux moins de 13 ans, ndlr). Mon ressenti au sujet des classifications est que certains films visent généralement plutôt l’un ou l’autre. Dans notre cas, on le laisse devenir ce qu’il sera. Et on voudrait qu’il soit un R » (accès interdit aux jeunes de 17 ans qui ne sont pas accompagnés par un adulte, ndlr).

 

 

 

Le nouveau film « Simetierre », qui s’annonce assurément très sombre, sortira le 1er mai en France!

 

 

La bande annonce en VOST (et lien vers la version française)

 

Le poster français : 

Simetierre 2019 Poster Fr

 

 





PARTAGER L'ARTICLE
AJOUTER UN COMMENTAIRE :

Ajouter un commentaire

Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Le signal, de Maxime Chattam

    24 octobre
  2. Elevation, roman, version originale

    30 octobre
  3. Stephen King – American Master : A Creepy Corpus of Facts About Stephen King & His Work

    30 octobre
  4. L’encyclopédie du savoir relatif et absolu (2018), de Bernard Werber

    31 octobre
  5. Mad Movies – hors serie – Shining (réédition collector)

    12 décembre

Publicité

Autres contenus : Films