Nous suivre sur les réseaux sociaux
Films

Des images du tournage de « Doctor Sleep » dévoilées dans une featurette avec Stephen King

Dans  une nouvelle vidéo featurette au sujet du film « Doctor Sleep », Stephen King et le réalisateur Mike Flanagan, ainsi que les acteurs Ewan McGregor (Danny Torrance) et Kyliegh Curran (Abra) nous parle du film et de leur vision.

 

 

 

 

Dans  une nouvelle vidéo featurette au sujet du film « Doctor Sleep », Stephen King et le réalisateur Mike Flanagan, ainsi que les acteurs Ewan McGregor (Danny Torrance) et Kyliegh Curran (Abra) nous parle du film et de leur vision.

Par contre, attention : cette vidéo dévoile de nombreuses images des coulisses du film, ce qui n’est sans donner des indices concernant l’intrigue. Donc si vous voulez découvrir pleinement le film au cinéma, nous vous invitons plutot à lire le texte ci-dessous que de regarder la vidéo.

 

Mike Flanagan : J’ai pris un exemplaire poche de CA bien abimé à la bibliothèque, quand j’avais 11 ans. J’étais bien trop jeune pour le lire, je pense, mais je l’ai lu et il a complètement chamboulé ma perception du monde, d’une manière telle que je ne l’avais jamais été auparavant, mais il m’a aussi rendu plus fort et il a commencé cette expérience que j’ai eu avec tellement de ton travail. Il nous fait passer au travers de l’anxiété d’être terrifié en lisant une histoire, m’a appris, moi qui était un enfant qui avait beaucoup peur, comment être brave, petit à petit, et c’est devenu un exercice pour moi, de finir la lecture. Donc je suis devenu un lecteur fidèle et ai construit mon chemin vers ce qui est devenu ma carrière où des gens me paient pour que je fasse des films, ce qui me parait toujours incroyable et maintenant je suis assis ici à coté de toi, ce qui m’est aussi complètement surréaliste.

Stephen King : (Rires) En prenant l’histoire Dan Torrance, devenu adulte, et en la filtrant au travers de son passé, Mike a été en mesure d’aller un pas plus loin que le film de Kubrick, je trouve, de manière à réchauffer les choses.
Les gens vont comparer le film à « Shining » et ils diront que l’intention est d’aller réchauffer des restes et que tout le reste n’est qu’un opportunisme évident d’essayer de surfer sur la vague d’un livre qui était un grand succès et tout le reste. Donc il faut l’accepter et en quelque sorte sortir cela de son esprit et dire « voila ce que je fais ». L’histoire devrait se suffire à elle-même, et le film de Mike marche tout seul. Et il a sa propre excitation et récompense, à l’écart de toutes les autres choses qu’il amène également, mais je trouve que ce qu’il apporte en plus aurait pu paraitre superflu si ce qui avait été fait n’était pas bon, mais, au contraire, il s’agit d’un dividence. Cela l’enrichie et je ne sais pas comment les autres vont le percevoir mais pour moi c’était sympas de retourner à l’hotel Overlook. Je dirais que Rebecca, en tant que Rose Claque, est incroyable. Elle est tellement belle et démoniaque, elle ne joue pas à moitié, elle ne surjoue pas. Elle est géniale. Et c’est aussi une victoire pour la vision de Mike et les costumiers du film que le chapeau est parfait. Je visualisais un chapeau bien plus grand mais ce qu’elle porte est parfait. Elle incarne Rose Claque.

Mike Flanagan : Une des choses auxquelles je crois au sujet du cinéma d’horreur en général, est que je suis convaincu est les éléments de genre ne sont qu’aussi forts que les personnages. Et c’est quelque chose que j’ai appris en lisant Stephen King durant toute une vie. Et un des aspects les plus gratifiants de n’importe quel film, est de voir les personnages prendre vie. Pour quelque chose de ce genre, ce sont des personnages qui sont apparus d’une certaine manière dans ton esprit, lorsque tu travaillais sur le roman et tu les communique tellement bien dans les pages que j’ai trouvé qu’ils se retranscrivaient très similairement dans mon imagination lorsque je lisais le roman.
Rose Claque, lorsque j’ai posé le livre, je l’ai lu le weekend de sa sortie, je me suis dit qu’elle était la personnage le plus excitante, fascinante et charismatique que j’ai lu depuis très longtemps. Et j’étais tellement excité de voir Rebecca lui donner vie.

Stephen King : Une des choses qui marche dans ce film est que nous voyons des gens auxquels ont peu s’identifier en tant qu’humains. Des gens qui sont des amis, qui sont des aide soignants, des protecteurs, et c’est ce qui rend terrifiantes les parties qui font peur.

Mike Flanagan : Lorsque tu utilise l’expression « juste de l’horreur », cela me gêne un peu, parce que je trouve que l’horreur en général, j’aime ce que tu as dit à ce sujet, en disant qu’il ne s’agit que d’une des cordes d’une guitare. Ce qui le rend purificateur, je trouve, c’est que c’est une réflection. C’est une surface réfléchissante, dans laquelle on peut en quelque sorte examiner sans danger les aspects sombres de l’expérience humaine. Et on ne reconnaitrait jamais les ténèbres sans lumière. Je ne comprends pas réellement ce qui n’est que de l’horreur. Et une des choses qui, je trouve, définie un roman de Stephen King, et j’espère défini les films qui m’intéressent à faire, c’est que ce sont des films sur être un être humain. Et ce sont des films sur l’amour. Et l’amitié. Et le deuil. Et certaines des peurs les plus profondes que nous avons, en tant qu’humains sur cette pierre géante qui flotte dans l’espace, mais ils sont fatalement faits pour nous montrer une mesure égale, les ténèbres qui existent et l’impact de la pensée positive. Et c’est la raison pour laquelle je pense que les gens gravitent aussi fortement autout de travaux tels que « Le Fléau ». Qui sont très clairement au sujet d’êtres humains et de comment on peut sombrer dans l’une ou l’autre des catégories, souvent en meme temps.

Ewan McGregor : Le roman « Docteur Sleep » et le scénario du film sont très fortement sur la guérison, l’enfant qui a du surpasser cette terrible expérience, comment continue t’il et comment gère t’il son don, le fait qu’il soit différent, et il le fait en buvant, comme son père. Au point qu’il ne peut plus le faire, et, comme son père l’a fait, son père était devenu sobre, pendant 5 ou 6 mois avant d’accepter le boulot à l’hotel Overlook. Mais notre Dan devient sobre et est ramené à l’hotel Overlook. Il travaille dans une maison de retraite et bien qu’il l’ait déjà fait dans notre histoire, nous découvrons qu’il est plutot aimable et utile aux personnes qui décèdent. Il s’assoit avec les mourants et les aide à partir, si vous voulez. Il leur parle de s’endormir, que c’est comme un formidable sommeil. Donc il obtient le surnom de « Docteur Sleep ».
(Abra) contacte Dan. Elle ne le connait pas. Et il ne la connait pas. Mais elle a aussi le don du shining. Elle a aussi la capacité psychique, et se projette dans son monde. Elle est à la recherche d’aide. Il l’entends, et elle a vraiment besoin de son aide. Elle le trouve et vient vers lui. Au début il lui tourne le dos, parce que toute sa philosophie, un peu plus tot dans l’histoire est de ne pas utiliser le don du shining. Il boit pour le réduire et mettre un terme aux horribles visites qu’il a dans son esprit et les hallucinations qu’il obtient avec les visites des fantomes et esprits de l’hotel Overlook. Il a développé un moyen, avec l’aide de Dick Halloran de les emprisonnés dans son esprit donc il cherche à ne pas utiliser ce don. Donc quand Abra vient le voir, il suggère qu’elle rentre chez elle et laisse les choses comme elles sont, de ne pas regarder dans les affaires qui ne sont pas à elle. C’est vraiment au travers de sa relation avec elle qu’elle se confesse à lui qu’il réalise que le shining est important pour lui. C’est le pire endroit au monde pour les gens qui ont le don et il sait qu’il l’a, qu’Abra l’a et plus puissant que le sien et Rose Claque l’a encore plus puissamment qu’eux deux. Donc si elle est la personne la plus puissante ou chose avec le shining, alors (l’hotel Overlook) est le meilleur endroit pour essayer de la tuer. Parce que ce sera mortel pour elle de s’y trouver. Nous faisons une adaptation du roman de Stephen King, « Docteur Sleep » et c’est une histoire originale qu’il a écrit et c’est donc un film original. Bien entendu il y a beaucoup de pensées et d’attention à faire plaisir aux gens qui aiment ce ce film (Shining, de Kubrick) et le livre (de Stephen King).

J’aime travailler avec elle (Kyliegh Curran), elle est très amusante et joyeuse et quand Mike dit de se préparer, elle est directement dans le personnage. On la voit juste changer.

Kyliegh Curran : Abra est une des personnages principaux dans notre film. Elle est la nièce de Dan, elle a le don du shining et aide à Danny à  (spoiler) mettre un terme à la tribu du Noeud Vrai (fin du spoiler)
Le shining est une capacité psychique, c’est comme la télékinésie. On a des visions. Et on peut déplacer des choses avec son esprit. On peut lire les pensées des autres et on peut envoyer des pensées à quelqu’un d’autre. « Docteur Sleep » repond à beaucoup de questions et vides du Shining. Quand on suit Dan et Abra, cela répond à ce qui s’est passé à Danny et sa famille. Et la connection entre Abra et Dan vous incite à aller voir le film, je trouve. Mike travaille formidablement avec les enfants acteurs. Il m’a appelé et m’a demandé de venir pour m’a expliqué sa vision pour Abra, Dan et le film. C’est génial de travailler avec Ewan, il est très gentil, amusant mais aussi très professionnel. Avant de lancer le tournage d’une scène il m’aide à réciter mes lignes et mon job est d’être là pour Dan et le sien est d’être là pour moi. Nous sommes une bonne équipe je trouve. Rebecca est très amusante mais aussi très extrêmement concentrée. Elle m’aide vraiment à me concentrer quand je deviens folle et elle est parfaite à être terrifiante.
Je trouve qu’Abra gagne en maturité. Elle est un peu plus naive et vulnérable au début et comprends vraiment vers la fin ce qui peut se passer dans le monde, la réalité et des choses comme ça.
J’aime l’horreur. Je suis un grand fan d’horreur. Je ne pense pas vraiment que c’est au sujet d’avoir peur mais plutot, je ne sais pas, l’aspect sombre, depuis que je suis enfant j’aime être dans une réalité ténébreuse.

 

Le film Doctor Sleep » sortira le 30 octobre 2019 dans les salles de cinémas françaises.

 

Si vous souhaitez :
– Tout savoir sur le film « Docteur Sleep »
Commander : le livre « Shining »
Commander : le livre « Docteur Sleep »
Commander : le film « Shining » de Stanley Kubrick

 

 

 





PARTAGER L'ARTICLE

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Laissez un commentaire ci-dessous


Partenaires pour vos achats

Publicité

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

 

Recevez l’actualité de Stephen King par email

 

Notre livre (nouvelle version!)

Calendrier

  1. Silver Bullet, ENG, Bluray collector

    17 décembre
  2. The Outsider, ENG, serie, diffusion aux USA

    12/01/2020
  3. The Outsider, FR, serie, diffusion en France sur OCS

    13/01/2020
  4. ÇA Chapitre 2, FR, DVD/Bluray

    15/01/2020
  5. L’institut, FR, éditions Albin Michel

    29/01/2020

Publicité

Autres contenus : Films

En vente dans notre boutique :