MR MERCEDES maintenant en POCHE !

Fermer

[BANNIERE GIF]


 LES ADAPTATIONS DE STEPHEN KING (version 2014) >>>  PDF = 2€ / Papier : 10,56€
les adaptations de Stephen King (livre)
 

                                                          LIVRES DE STEPHEN KING (FR & ENG) :                                                                                                   AUTRES AUTEURS : 
[mr mercedes stephen king livredepoche] [l annee du loup garou stephenking lelivredepoche 2016] [carnets noirs stephenking albin michel] [stephen king end of watch uk hodder cover]                         [bernard werber demain les chats] [le coma des mortels maxime chattam] [13 a table 2017 maxime chattam]
 


 


 
Menu
CONTACT

Fermer


                                                          LIVRES DE STEPHEN KING (FR & ENG) :                                                                                                   AUTRES AUTEURS : 
[mr mercedes stephen king livredepoche] [l annee du loup garou stephenking lelivredepoche 2016] [carnets noirs stephenking albin michel] [stephen king end of watch uk hodder cover]                         [bernard werber demain les chats] [le coma des mortels maxime chattam] [13 a table 2017 maxime chattam]
 


 


Recherche



Fermer


                                                          LIVRES DE STEPHEN KING (FR & ENG) :                                                                                                   AUTRES AUTEURS : 
[mr mercedes stephen king livredepoche] [l annee du loup garou stephenking lelivredepoche 2016] [carnets noirs stephenking albin michel] [stephen king end of watch uk hodder cover]                         [bernard werber demain les chats] [le coma des mortels maxime chattam] [13 a table 2017 maxime chattam]
 


 


PARTENAIRES


 

 

MR MERCEDES, de Stephen King

Partenaires pour vos achats en ligne :
Librairie Decitre Priceminister Amazon.fr
Publicité :

Newsletter du Club Stephen King :           



"MR MERCEDES" de Stephen King



[mr mercedes stephen king albinmichel] [mr mercedes stephen king] [StephenKing MrMERCEDES animated cover] 
(Couvertures de MR MERCEDES : française par Albin Michel, puis anglophones : Scribner, Hodder & Stoughton)
 


Titre Original : Mr Mercedes    
Publication en version anglaise : 3 juin 2014 selon amazon, 496 pages.
Publié pour la première fois en France en : février 2015, chez Albin Michel


ACHETER : MR MERCEDES en version POCHE
Acheter sur amazon Acheter sur fnac
    



L'histoire : 
Un policier à la retraite, se voit narguer par le meurtrier d'une affaire dont il avait la charge : celui-ci avait lancé sa voiture dans une foule...
 
Stephen King a déclaré ce qui suit au sujet de ce roman policier : 
"Je voulais écrire une nouvelle et la finir avec le policier qui mette son révolver dans la bouche. Mais maintenant, au lieu d'avoir une nouvelle de 12 pages, j'ai un manuscrit de 500 pages, parce que l'histoire n'a fait que grandir."
 

TRILOGIE  :
MR MERCEDES est le premier tome d'une trilogie constituée de :


Présentation de l'éditeur Albin Michel : 

Foncer sur une foule dans sa SL 500 12 cylindres :
le moment le plus grisant de la vie de Mr Mercedes.
Et le carnage lui a tellement plu
qu’il n’a qu’une envie : recommencer.
Au plus vite.
 
Midwest 2009. Un salon de l'emploi. Dans l’aube glacée, des centaines de chômeurs en quête d’un job font la queue. Soudain, une Mercedes rugissante fonce sur la foule, laissant dans son sillage huit morts et quinze blessés. Le chauffard, lui, s’est évanoui dans la brume avec sa
voiture, sans laisser de traces.
Un an plus tard. Bill Hodges, un flic à la retraite, reste obsédé par le massacre. Une lettre du tueur à la Mercedes va le sortir de la dépression et de l’ennui qui le guettent, le précipitant dans un redoutable jeu du chat et de la souris.
 
Délaissant le fantastique, Stephen King se glisse avec une jubilation contagieuse dans le moule du polar. Avec ce roman très noir, véritable plongée dans le cerveau d’un psychopathe, le maître du thriller démontre une fois encore son époustouflant talent de conteur, qui s’affranchit des frontières et des genres.



Description officielle de l'éditeur américain, Scribner : 
"Dans une course contre le temps forte en suspense et aux enjeux majeurs, trois des héros les plus improbables jamais créés par Stephen King vont tenter d'empêcher un meurtrier de faire exploser une bombe emportant la vie de plusieurs milliers de personnes.
Dans les heures glaciales de l'aube d'une ville bouleversée du Nord des états unis, des centaines de personnes désespérées au chomage font la queue pour assister à un salon de l'emploi. Sans avertissement, un chauffeur seul lance dans la foule une Mercedes volée, écrasant au passage des innocents, avant de recommencer. Huit personnes sont tuées, quinze sont blessées. Le tueur échappe à la police.
 
Dans un autre quartier de la ville, plusieurs mois plus tard, un policier à la retraite du nom de Bill Hodges demeure hanté par ce crime non résolu. Quand il reçoit une lettre dérangeante d'une personne qui s'auto-identifie comme étant "le sauveur" (the perk) et menaçant une attaque encore plus diabolique, Hodges sort alors de sa retraite ennuyeuse et déprimante, déterminé d'empêcher une autre tragédie.

Brady Hartfield vit avec sa mère alcoolique dans la maison où il est né. Il a adoré le sentiment de la mort sous les roues de la Mercedes, et veut reproduire cette poussée d'adrénaline. Seul Bill Hodges, accompagné de deux alliés improbables, peut empêcher le tueur de frapper encore une fois. Et ils n'ont pas de temps à perdre, parce que la prochaine mission de Brady, si elle arrive à son terme, tuera ou blessera des milliers de personnes.
 
Mr Mercedes est une guerre entre le Bien et le Mal, signée par le maître du suspense, dont la vision au sein de l'esprit de ce tueur fou et obsédé est effrayante et inoubliable."
 


Bande annonce américaine : 

[MrMercedes Stephen King video] trailer
(Cliquez sur l'image pour accéder à la bande annonce / vidéo)

Vidéo britannique de présentation :


>>> Autres éléments promotionnels autour de MR MERCEDES de Stephen King

 


Citations de MR MERCEDES : 

- Sometimes the devil you know is better than the devil you don't!
- College was for people who didn't know they were smart.
- Good sex is the best sleeping pill.
- When it comes to sex, no pairing is beyond belief.
- Life is OCD   ("La vie est un trouble obsessionnel compulsif.")
- There's no heaven and no hell. Anyone with half a brain knows those things don't exist. How cruel would a supreme being have to be to make a world as fucked-up as this one?
- Every religion lies. Every moral precept is a delusion. Even the stars are a mirage. The truth is darkness, and the only thing that matters is making a statement before one enters it. Cutting the skin of the world and leaving a scar. That's all history is, after all : scar tissue.
-  ...only kids pay actual attention to the ice cream man.
- When you're seventeen, the future is strictly theoretical.


>>> Découvrez des citations de ce livre sur notre page : Citations de Stephen King


MR MERCEDES, le livre audio des éditions Audiolib


Lecteur : Antoine Tomé
Editeur : Aubiolib
Format : CD MP3s, 16h
 

Acheter sur amazon

 Acheter sur fnac

[mr mercedes audiolib stephenking]

Extrait de MR MERCEDES en livre audio :

 

L'avis du Club Stephen King : 

Stephen King est un auteur qui se réinvente, et n'hésite pas à sortir des univers auxquels on a tendance à l'associer (fantastique / horreur). Il l'a démontré à de nombreuses reprises, et plus récemment avec JOYLAND, maintenant disponible chez Albin Michel. 
 
Il continue à se renouveler avec MR MERCEDES, où il s'aventure sur un terrain qu'il n'a que rarement abordé tout au long de sa riche bibliographie : le roman "policier". En réalité, il ne me semble pas qu'il s'était essayé à ce sujet. Ce qui s'en rapprocherait le plus me parait être la nouvelle "La dernière affaire d'Umney", qui est une histoire de détective avec une dimension fantastique.
 
Or, il n'est pas question de fantastique dans Mr Mercedes, qui ne comporte que des éléments réalistes. 
Personnellement, en lisant la scène d'ouverture (où un tueur lance une Mercedes sur une foule), je n'ai pas pu m'empêcher de repenser à la nuit/ l'attente où une centaine de fans de Stephen King ont attendu l'auteur devant le MK2 pour la séance de dédicace parisienne en novembre 2013. Et bien entendu, je suis ravi que rien de tel ne s'est produit pendant l'attente. 
 
Contrairement aux thrillers habituels, on sait assez rapidement qui est le tueur du roman. On n'est donc pas invité à essayer de deviner de qui il s'agit en cherchant les différents indices placés subrepticement tout au long du roman pour deviner son identité. Au contraire, on est invité à suivre le tueur et à en apprendre davantage sur son passé (ce qui ne va pas excuser son comportement, mais aider à comprendre la raison de sa pathologie).
 
Tout au long de l'intrigue, le lecteur se retrouve à naviguer entre deux points de vue :
 
1) Bill Hodges, détective à la retraite qui s'ennuie devant des programmes télévisés d'apres midi. Etant partit à la retraite malgré plusieurs dossiers criminels non résolus, et devant la médiocrité de ses journées, il contemple et réfléchit à s'oter la vie.
Mais, il va trouver un nouveau sens à son temps libre et trouver une nouvelle motivation qui va le sortir de sa retraite lorsqu'il va se faire narguer par une lettre du tueur à la mercedes. Un des cas restés ouverts.
Voyant l'opportunité de se refaire et de sortir de son ennui, il ne va pas dévoiler la lettre à son ancien partenaire de police, mais se mettre à le traquer lui-même. Au fur et à mesure du roman, il se fera aider par Jérome (un jeune homme devant aller à Harvard) et Janey (la soeur de la personne à qui appartenait la Mercedes, volée par le tueur).
 
2) Celui de Brady, le tueur à la Mercedes. La lettre qu'il a envoyé au Det Ret (détective à la retraite) avait pour objectif de l'inciter à franchir le pas du suicide. Mais, étant donné que celui-ci se résolu à pousser l'enquête, Brady va alors changer ses plans et se laisser convaincre à jouer avec lui, avant de planifier un nouvel attentat.
 
Ces deux protagonistes vont donc se lancer dans un jeu du chat et de la souris, à travers notamment un site de chat internet via lequel ils communiquent et chacun cherche à faire monter crescendo une tension chez l'autre.
 
................. ATTENTION SPOILER : survoler le texte pour le dévoiler ................. 
En lisant le roman, j'ai trouvé une certaine réminiscence entre Brady (le "Ice Truck Killer" de Stephen King) et Dexter. Bien que ce n'est pas comparable, car on n'en vient pas à excuser ses gestes ni à s'attacher à ce tueur moderne et high tech, certaines négligences vont chambouler sa vie. 
 
Au dela de Dexter, c'est surtout avec une nouvelle de Stephen King que j'ai ressentit un écho : LAITIER (Milkman), dont Stephen King a tiré deux nouvelles à partir d'un roman inachevé. 
Comment soupçonner qu'un vendeur de glace (à l'instar d'un laitier, celui des nouvelles qui furent publiées dans le recueil BRUME) puisse être quelqu'un de machiavélique et qui souhaite empoisonner des enfants?
Dans LAITIER, le protagoniste mélange le lait avec de l'acide, du cyanure et autres poisons, ou dépose avec le pack de lait des araignées mortelles.
 
Par ailleurs, je me rappelle que lorsque j'avais lu cette nouvelle, il y a une quinzaine d'années, j'avais été enchanté par cette idée, au point que j'avais commencé à écrire la suite.
................................................
 
L'investigation amènera Bill Hodge à se confronter aux fantômes des victimes du tueur, à échanger des messages interposés au tueur à la Mercedes via un système de chat, à la vengeance du tueur et à essayer de comprendre quel tragique événement celui-ci s'apprête à commettre.
 
Sans être le meilleur roman de Stephen King, Mr Mercedes se lit avec plaisir et (on ADORE les piques que chacun lance à l'autre), et, même si l'on ne cherche à découvrir l'identité du tueur, le suspense est tenu jusqu'au dénouement final.
 
Pour ma part, je trouve quand même deux lacunes vis à vis de Mr Mercedes : 
- je n'ai jamais réussit à me convaincre qu'Holly a réellement 45 ans
- la fin 

.... SPOILER :  survoler le texte pour le dévoiler .......
 
Devant l'ensemble des erreurs commises par les deux camps, je ne suis pas partisan de cette fin dans laquelle les protagonistes arrivent à déjouer au dernier moment l'attentat dans cette salle de concert de 4500 personnes. Je pense que le roman aurait été plus "puissant" avec, justement, une fin violente et sombre : l'attentat de 4500 jeunes filles et leurs mères.
Désespéré et désemparé devant les erreurs qui ont mené au succès de l'acte final de Brady, le roman se conclurait par l'image que Stephen King avait dans sa tête : le détective place son révolver dans sa bouche. FIN.
 
Maintenant, je comprend tout à fait que Stephen King n'aurait pas voulu finir le livre sur cette scène qu'il a évoqué. Parce qu'il "milite" au sujet de meilleures restrictions sur les armes à feux (voir son essai : GUNS), et surtout parce qu'il ne souhaiterait pas relancer un écho aux attentats du marathon de Boston via un tel dénouement tragique. Donc, je comprends tout à fait qu'il ait décidé de se résigner à écrire un happy ending, même si je trouve la manière dont l'histoire se termine trop simple (ce qui ne m'a pas empêché de tourner impatiemment les pages finales). Je considère que cette tension à la salle du concert est résolue trop simplement et qu'il s'agit du point faible du roman.

 
EN CONCLUSION : 
Sortant de ses domaines de prédilection pour ajouter l'investigation à sa bibliographie, Stephen King arrive à accrocher le lecteur à MR MERCEDES, qui, bien que n'étant pas son meilleur livre, réussit son pari de créer un sentiment de haute tension. 
MR MERCEDES vous fera regarder d'un autre oeil les vendeurs de glace et ces autres individus d'apparence inoffensive, vous fera vérifier par deux fois si votre voiture est réellement fermée à clé, et vous interroger sur votre sentiment de sécurité.

A travers MR MERCEDES, Stephen King prouve, si cela était nécessaire, qu'il est un conteur talentueux. Quel que soit le domaine sur lequel il écrit.

 

[MrMercedes avis clubstephenking]




ACHETER : MR MERCEDES en version POCHE
Acheter sur amazon Acheter sur fnac



[mr mercedes stephen king albinmichel]
 


      ALLER A :
 

 
 
 
 
 
 
 











Publicité :






AUTEUR DE CET ARTICLE :

Dernière modification : 06/09/2016 × 13:34
Date de création : 29/06/2013 × 12:25
 
Notre livre
LES ADAPTATIONS DE
STEPHEN KING


[les adaptations de stephen king]

Livre : 10,55€ / PDF : 2€
 
RESEAUX SOCIAUX

Club Stephen King sur FacebookClub Stephen King sur TwitterClub Stephen King sur Pinterest
 
 

Calendrier

Agenda pour les 120 prochains jours


06-12-2016

THE MUSIC ROOM
(Nouvelle, dans : "In Sunlight or In Shadow" )

[In Sunlight or In Shadow Stories Inspired by the Paintings of Edward Hopper]





Achats en ligne via

AMAZON 

 

 

 

DECITRE

Decitre 

FNAC


PRICEMINISTER
RESEAUX SOCIAUX

Club Stephen King sur FacebookClub Stephen King sur TwitterClub Stephen King sur Pinterest
 
 

^ Haut ^