Nous suivre sur les réseaux sociaux
Documentaires

Stephen King dans un documentaire sur les 100 moments les plus effrayants du cinéma

Les adaptations de Stephen King sont très nombreuses, et variées. Bien qu’un grand nombre de ce films ne soient pas franchement terribles (soyons honnête), un certain nombres ressort du lot. Et certaines scènes sont devenues cultes.
En 2004, un documentaire américain proposait « Les 100 scènes les plus terrifiantes du cinéma », et on y a trouvé 7 scènes tirées d’adaptations de Stephen King !

 

 

100 Scariest Horror Movie Moments Stephenking

 

En octobre dernier, nous vous dévoilions que « In Search of Darkness », ‘un documentaire se focalisant sur les films d’horreurs des années 80s mettait Stephen King à l’honneur dans une de leurs bande annonce.

Ce weekend, nous sommes tombé sur un documentaire intéressant autour des films d’horreur et de genre : « The 100 scariest movie moments » (littéralement : « Les 100 moments les plus effrayants du cinéma »).

Comme son nom l’indique, ce documentaire diffusé en 2004 sur la chaine américaine Bravo, liste 100 scènes terrifiantes de films, le tout accompagné d’interventions de spécialistes du genre.
Notamment avec Clive Barker, John Carpenter, Courtney Cox, Wes Craven, Guillermo del Toro, Peter Jackson, Mick Garris, Rob Reiner, Eli Roth et de nombreuses autres acteurs, actrices, reviews, producteurs etc… mais également Stephen King !

 

En effet, notre écrivain préféré participe en parlant des scènes et des adaptations de Stephen King qui ont rejoint le top 100 des moments les plus effrayants du cinéma!

 

Le documentaire en question n’ayant pas été commercialisé depuis sa diffusion en 2004, il parait peu probable qu’il le soit dorénavant. Par chance, un internaute l’a mis en ligne sur youtube, donc si vous avez 3h35 à tuer durant ce confinement, vous pouvez le regarder ci-après :

 

 

Les participations de Stephen King concernent :

Creepshow, qui est présent à la 99e place, avec la scène des cafards. 

Les propos de Stephen King, dès la 3e minute : « George (Romero, le réalisateur) a commencé à me parler des EC Comics, les comics d’horreur des années 50s. Et j’ai immédiatement su ce qu’il voulait dire. (…) C’était véritablement du genre des EC Comics, d’utiliser les différentes peurs comme des métaphores pour de véritables problèmes sociaux. Sa peur des insectes, est une métaphore de sa peur des minorités dans sa ville, où son immeuble se trouvait. »
George Romero et Tom Savini évoquent la nécessité d’utiliser plusieurs centaines de cafards, et de la création des effets de cette scène. En 30 secondes, les centaines de cafards qu’ils avaient amené sur le tournage, avaient disparus…

 

Cujo, à la 58e place , qui terrifie avec les attaques du Saint Bernard tandis que les protagonistes sont dans la voiture (1h14)

L’actrice Dee Wallace déclare espérer ne plus jamais revoir le modèle de voiture du film et être toujours terrifiée par la toute première attaque du chien. 
Danny Pintauro, qui jouait le petit Tad, évoque tous les artifices utilisés sur le film pour mettre en scène le chien enragé. Il dévoile notamment que durant le tournage, la production a utilisé des souris avec des odeurs fortes pour inciter le chien à essayer d’entrer dans la voiture.
Stephen King dit que pour lui le moment le plus terrifiant inspiré de ses livres, est l’attaque de Cujo lorsque l’on croit que Donna sont à l’abris et que Cujo saute à la fenêtre…

 

Dead Zone, à la 51e position avec la scène du suicide aux ciseaux (1h25)

« On vit dans une société, qui, dans une certaine mesure, vit avec des pistolets », dit Stephen King.
Mary Lambert contribue en déclarant que c’est une histoire atypique pour du King, car explore une dimension non linéaire du temps. Guillermo Del Toro trouve que la performance de Christopher Walker arrive à retranscrire les éléments du livre, à savoir l’idée de sacrifice pour changer le futur. Mick Garris annonce que ce n’est pas un genre typique d’horreur mais salue la performance de Christopher Walken. Stephen King remarque également sa performance, tandis que Rachel Collins et Danielle Nicolet, actrices, présentent l’histoire. 
Guillermo del Toro et Keiko Agena (actrice), parlent de la scène du suicide avec des ciseaux. Del Toro annonçant que seul David Cronenberg, le réalisateur, pouvait imaginer un suicide aussi japonais dans sa mise en scène.
Stephen King conclue en déclarant que nous voyons tout ce que nous avons besoin (de voir) via notre imagination ».

 

Simetierre (1989) qui est 32e, avec la malaisante scène du scalpel (2h05)

« Si vous avez perdu un proche, jusqu’où iriez-vous pour le récupérer? C’est une des questions tabous qui m’a poussé à écrire ce livre, que j’ai trouvé trop horrible, tellement personnel et difficile à écrire, de bien des manières. Donc que l’idée que cela ne devienne un livre, et conséquemment un film, ne m’a jamais traversé l’esprit. »
Mary Lambert dit que le petit monstre d’un rêve est l’imagination, représentant généralement quelque chose de refoulé en soi.
« Le corps, en tant que temple, est idéal, le corps est en réalité de la chair. C’est de la chair animée, mais Simetierre montre qu’un corps sans âme, n’est pas la vie », selon Mick Garris.
Selon Stephen King, la scène du scalpel perturbe tout le monde. 
Cette scène a été critiquée par la MPAA, l’organisation gérant les classifications de films, mais Stephen King déclare que c’est lorsque l’on voit Gage sous le lit, toujours avec son apparence d’enfant, alors qu’on devine qu’il n’en est plus un, mais un démon…

 

Misery qui fait presque partie du top 10, mais se trouve 12e… vous vous doutez probablement de la scène : la jambe… (2h56)

Rob Reiner dit que chaque artiste a dans une certaine mesure la peur qu’avec un certain succès dans un domaine et que si ils s’essayent à autre chose, que leurs fans les abandonneront et les hairons. « J’ai vécu quelques expériences avec des fans qui ne sont pas tout à fait très bien dans leur tête », dixit Stephen King.
Rob Reiner  évoque sa direction de l’acteur James Caan ; Mary Lambert de la difficulté de faire un film à huis-clos ; George Romero déclare avoir quelques fans un peu méchants et être lui aussi toujours un peu inquiet d’eux ; plusieurs critiques et actrices disent que le film ne fonctionneraient pas sans Kathy Bates.
« Quand j’ai vu certains des rushs, oh, elle était merveilleuse, elle habitait le rôle », déclare Stephen King.
Rob Reiner continue en disant ne pas avoir peur de Freddy, des Jason et autres monstres, car ce sont les vraies personnes qui pourraient vraiment vous blesser qui le terrifient… 
Plusieurs actrices et critiques parlent de l’effrayante scène du maillet. Stephen King nous apprend qu’en réalité il s’agit d’un faux pied, rempli de gel…

 

Carrie (1976), en 8e place, avec la scène finale (3h08)

« Le lycée c’était l’enfer, plus tu y vieillis, plus ça devient un enfer, et pour des enfants comme Carrie ça ressemble clairement au 9e cercle de l’enfer… (…) Je me suis dit que ce serait fantastique de leur donner des pouvoirs (aux enfants), qui leur permettrait de se venger de ceux qui les tourmente. » (Stephen King)
Alan Jones considère qu’il s’agit tout simplement de l’histoire de Cendrillon, par Stephen King. 
A la fin, « elle va sur sa tombe, pose des fleurs…. à la rangée devant nous, il y avait deux géants, des afros-américains, de 130kg chacun, ils crient comme des enfants et se dit « Voila, voila, elle ne va jamais s’en sortir’. Je me suis tourné vers ma femme et lui ai dit « Ce film va faire un carton’ « .

 

Shining, le film préféré de Stephen King qui se trouve à la 6e position, avec la découverte du manuscrit de Jack Torrance, dévoilant la folie dans laquelle il a sombré… depuis un certain moment! (3h14)

« Vous savez, je faisais beaucoup de choses dans les années 60s, et je ne veux pas dire que j’étais devant les autres, mais que je prenais beaucoup de drogues. J’ai été voir le film « 2001, l’odyssée de l’espace » en étant stone, et j’étais « Oh wow ». J’étais enthousiaste à l’idée qu’il allait transformer mon livre en film. » (Stephen King, en parlant de Kubrick).
Rob Zombie déclare que tout le monde aime le film « Shining », même ceux qui n’aiment pas les films d’horreur ; Courtney Cox salue l’étrangeté du film, qui nécessite d’être vu plusieurs fois pour s’en imprégné ; Peter Jackson analyse la construction des images de l’hotel par rapport aux personnages, ainsi que du son.
« La première fois qu’on les voit, est vraiment perturbant » (Stephen King, au sujet des jumelles) ; George Romero, Eli Roth, Rob Zombie, Rob Reiner et d’autres critiques et actrices parlent du film, notamment de la scène dans laquelle Wendy découvre les lignes écrites par Jack Torrance, dévoilant qu’il sombre dans la folie… 
« Cette scène est pour moi un des moments les plus effrayants du cinéma » conclut Rob Reiner.

 

100 Scariest Horror Movie Moments Stephenking V

 

Découvrez ci-dessous la liste des films qui comprennent les scènes les plus effrayantes du cinéma, et si vous voulez connaitre les scènes en question, nous vous proposons de découvrir leur compilation réalisée par le site TVTropes .

Nous avons mis en gras les adaptations de Stephen King :

100. 28 Days Later
99. Creepshow
98. Zombie
97. Cat People (1982)
96. The Birds
95. Jurassic Park
94. Child’s Play
93. Pacific Heights
92. Village of the Damned
91. Shallow Grave
90. Night of the Hunter
89. Alice Sweet Alice
88. Invasion of the Body Snatchers (1956)
87. Black Christmas (1974)
86. Wizard of Oz
85. Blood & Black Lace
84. Blue Velvet
83. The Others
82. Terminator
81. The Howling
80. Poltergeist
79. Dracula (1992)
78. The Brood
77. Signs
76. Evil Dead
75. Candyman
74. Willy Wonka & The Chocolate Factory
73. Blood Simple
72. Them!
71. The Sixth Sense
70. The Stepfather
69. Re-Animator
68. The Black Cat
67. Duel
66. The Tenant
65. Marathon Man
64. Near Dark
63. Deliverance
62. The Wolf Man
61. The Devil’s Backbone
60. The Beyond
59. Fatal Attraction
58. Cujo
57. House of Wax (1953)
56. Single White Female
55. The Vanishing (1993)
54. The Changeling
53. Demons
52. The Phantom of the Opera
51. The Dead Zone
50. The Last House on the Left
49. Diabolique
48. The Thing (1982)
47. Nosferatu (1929)
46. The Sentinel
45. The Wicker Man (1975)
44. The Game
43. It’s Alive!
42. An American Werewolf in London
41. The Hills Have Eyes (1977)
40. Black Sunday
39. Dawn of the Dead
38. Peeping Tom
37. House on Haunted Hill (1999)
36. Cape Fear (1962)
35. Aliens
34. The Hitcher (1986)
33. The Fly (1986)
32. Pet Sematary (Simetierre, 1989)
31. Friday the 13th
30. Blair Witch Project
29. Serpent and the Rainbow
28. When a Stranger Calls (1979)
27. Frankenstein (1931)
26. Seven
25. Phantasm
24. Suspiria
23. Rosemary’s Baby
22. Don’t Look Now
21. Jacob’s Ladder
20. The Ring (2002)
19. Hellraiser
18. The Haunting
17. A Nightmare on Elm Street
16. The Omen (1976)
15. Freaks
14. Halloween
13. Scream
12. Misery
11. Audition
10. Wait Until Dark
9. Night of the Living Dead
8. Carrie (1976)
7. Silence of the Lambs
6. Shining
5. Texas Chainsaw Massacre
4. Psycho (1960)
3. Exorcist
2. Alien
1. Jaws
 

 

 





PARTAGER L'ARTICLE

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Laissez un commentaire ci-dessous


Partenaires pour vos achats

Publicité

Avantages exclusifs

Dernières actus Stephen King

Suivez-nous sur les réseaux !

Newsletter

Notre livre (version 2020 !!!)

Calendrier

  1. Sleeping Beauties #4, ENG, comic book

    12 août
  2. Tales from the Darkside : the movie, ENG, bluray zone 1

    25 août
  3. « Stephen King : le roi de l’horreur », FR, émission radio / podcasts à la RTBF

    28 août
  4. The Rap Bottom Remaineder, 1er album de rap de Stephen King

    1 septembre
  5. Anatomie de l’horreur, FR, poche, Le Livre de Poche

    2 septembre

Publicité

Autres contenus : Documentaires

En vente dans notre boutique :