Nous suivre sur les réseaux sociaux
Interviews

[VIDEO] Stephen King parle de politique, d’écriture et de “Billy Summers” chez Stephen Colbert

Tandis que les pays commencent à réouvrir grâce à la vaccination, Stephen King a rendu visite à Stephen Colbert sur son plateau télévisé, afin de participer à une interview pour promouvoir son nouveau roman “Billy Summers”.

Au programme, il y a parlé de politique (il n’aime pas le gouverneur de Floride), d’écriture et du blocage de l’écrivain, de “Billy Summers” et a révélé ses 5 livres préférés de Stephen King !

 

Stephenking Stephencolbert Billysummers

 

…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………………………….

Si vous aimez notre travail de retranscription et traduction, qui nous a pris une dizaine d’heures, n’hésitez pas à liker/commenter/partager en masse sur les réseaux sociaux.

Vous pouvez également nous supporter (et obtenir des avantages exclusifs) via notre compte Tipeee, pour le prix d’un petit café 😉

…………………………………………………………………………………………………………………………………………….
…………………………………………………………………………………………………………………………………………….

 

L’interview avec Stephen Colbert (en 2 parties)

 

Les vidéos : 

 


 

Notre retranscription et traduction : 

 

Stephen Colbert : Mesdames et messieurs, mon premier invité ce soir est connu comme étant le King de l’horreur. Il a écrit plus de soixantes romans. Son dernier est intitulé “Billy Summers”, s’il vous plait souhaitez la bienvenue à Stephen King. C’est sympas de vous voir à nouveau, merci d’être venu.

Stephen King : Ca fait tellement longtemps depuis la dernière fois que j’ai été devant de vrais gens, je ne m’attendais pas vraiment…

Stephen Colbert : Ca prends un peu de temps pour s’y habituer.

Stephen King : C’est vraiment en quelque sorte merveilleux.

Stephen Colbert : Ca l’est, ça l’est. Le contact humain est une chose.

Stephen King : C’est un sacré écran ZOOM (outil pour les visioconférences, ndlr), je peux vous le dire.

Stephen Colbert : On a tous les deux discuter via Zoom lorsque l’on était confinés. Pour ceux qui ne le savent pas, vous habitez dans le Maine, vous êtes associé avec l’état du Maine, vous y avez vécu toute votre vie… est-ce que les prix immobiliers ont explosé? Car j’ai entendu dire que les gens cherchent à quitter les grandes villes pour se rapprocher des villes cotières du Maine. J’ai entendu dire qu’on ne peut plus rien acheter là-bas (à cause de l’explosion des prix, ndlr).

Stephen King : Oui, c’est difficile. Les prix immobiliers ont explosé.

Stephen Colbert : Vous avez envisagé de transformer votre maison en airbnb ou quelque chose de ce genre? Vous pourriez vous faire un peu d’argent en faisant ainsi.

Stephen King : (Rires) Oui mais il y a beaucoup de squelettes dans les placards. Je ne sais pas.

Stephen Colbert : Vous pouvez sortir quand vous en voulez (référence à la chanson “Hotel California”, des Eagles, ndlr)

Stephen King : (Rires). Ahah, vous ne pouvez jamais vraiment partir.

Stephen Colbert : Vous avez écrit PLUS de 60 romans, mais vous êtes aussi prolifique sur Twitter. Je vous suis sur Twitter, les gens apprécient beaucoup vos partages sur Twitter. Vous avez été plutôt éloquent récemment au sujet de DeSantis, le gouverneur de Floride. Est-ce qu’il est possible que dans le futur on puisse voir un ancien gouverneur comme étant le méchant de l’un de vos romans?

Stephen King : (Rires) Et bien c’est complètement possible. Le truc c’est que je connais le type d’assez près car on habite la moitié de l’année en Floride. Je ne voulais pas vraiment le faire, mais passé l’âge de 65 ans et qu’on ne joue pas très au tennis, c’est la loi.

Stephen Colbert : Ils viennent vous chercher

Stephen King : Oui, ils viennent vous chercher de toute façon.

Stephen Colbert : Vous avez dit ceci récemment. Il a dit “Les règles de DeSantis sont des règles de droite disant ‘les libertés individuelles et on se contrefiche de ce qu’il peut se passer’. Elles transforment un très bel état en une grande unité de soins intensifs où même les gens en pleine santé peuvent à peine respirer.

Stephen King : Oui, et ce n’est pas seulement avec le covid. Le covid fait déjà assez de mal, mais il y avait un réservoir à Piney Point. Personne ne s’en préoccupait, ça a vieillit et ça allait fuir. (Un article sur le sujet, et un second  ndlr). Donc ils ont fait un trou pour le charger. Il n’y a que DeSantis pour faire cela. Il n’y a que DeSantis qui pouvait imaginer cela. Ils l’ont vidé dans Tampa Bay et le résultat est que la marée rouge y est tellement mauvaise que… il n’y a même pas de débat sur les masques sur la cote Ouest de la Floride, parce que la marée rouge est tellement mauvaise qu’il faut porter un masque. Il y a des tonnes et tonnes de poissons qui meurent sur les plages… donc ce n’est pas que le covid. Ron DeSantis n’est probablement pas le plus intelligent du lot (the brighest bulb of the chandelier, littéralement : l’ampoule la plus éclairante du chandelier, ndlr).

Stephen Colbert : Ce n’est pas un génie donc

Stephen King : Je ne le pense pas non. Il a le regard d’un cerf effrayé dans les phares d’une voiture. (Soupire)

Stephen Colbert : Le regard d’un cerf effrayé dans les phares espérant qu’il s’agit de deux motos qui va passer sur les cotés

Stephen King : C’est exactement ça. (Rires)

Stephen Colbert : En tant qu’auteur, comment est la réalité du covid, et ce que nous aux Etats-Unis mais tout le monde en réalité, a vécu. Quelque chose de sans précédent durant les dernières cent années. Comment pensez-vous que cela va affecter vos fictions, ou même la fiction de n’importe quel auteur parce que comment écrire sur l’époque dans laquelle on est sans intégrer cela?

Stephen King : Et bien j’ai commencé “Billy Summers” le nouveau roman

 

Stephen Colbert : (sort le livre “Billy Summers” pour le montrer et en faire la promotion)

Stephen King : Oh dieu, un grand merci

Stephen Colbert : Le voici, le nouveau Stephen King. C’est important de sortir l’information que vous écrivez des livres.

Stephen King : C’est vrai. Le truc c’est que quand on sort un nouveau livre, il faut sortir un peu et trémousser les fesses un peu.

Stephen Colbert : C’est vrai.

Stephen King : Il faut le faire.

Stephen Colbert : Ca mérite l’argent.

Stephen King : J’ai commencé à l’écrire en 2019 et il n’y avait pas de covid. Et il y avait deux personnes que je voulais faire sortir du livre, pour des raisons liées à l’histoire. Donc je me suis dis que j’allais les faire partir en croisière. Et puis le covid est arrivé et je me suis dis que cela n’allait sans doute pas fonctionner. Donc ce que j’ai fais c’est que j’ai pris tout le livre qui se déroulait en 2020, et je l’ai déplacé en 2019. Les romanciers ne vont pas être en mesure faire cela pendant longtemps. Un jour ou l’autre, quelqu’un va devoir faire face avec ça.

 

Stephen Colbert : On doit faire une petite pause, mais (s’adressant au public, ndlr), ne partez pas, parce que quand on va revenir je demanderai à Stephen King quelles sont ses Stephen King préférés.

 

(Pause)

 

Stephen Colbert : Bienvenue au Late Show. Je suis ici avec l’auteur du nouveau roman, “Billy Summers”, Mr Stephen King. A un moment donné, le personnage du roman, Billy, Billy Summers dit qu’écrire est aussi une sorte de guerre. L’histoire est ce que l’on porte et à chaque fois qu’on ajoute quelque chose, cela devient plus lourd. Partout dans le monde il y a des livres écrits à moitié parce que le travail est devenu trop lourd.” Est-ce que vous, Stephen King, avez ressenti cette difficulté?

Stephen King : Oui! Le pire c’était… j’ai écris un roman intitulé “Le Fléau

Stephen Colbert : Très important / marquant.

Stephen King : Oui, au sujet d’un virus de la grippe qui a évolué… quelconques similitudes avec ce que l’on vit maintenant, sont trop proches pour mon comfort, mais je suis arrivé vers la moitié du livre et j’ai amené ces gens à Boulder, dans le Colorado et j’avais alors beaucoup de personnages. Il y en avait 20 ou 25, et je me suis dit “Je ne sais pas ce que je vais faire avec ces gens.” Ils sont venus vers ce lieu, et le livre est resté dans un tiroir pendant environ 3 semaines durant lesquelles je suis parti faire de longues ballades pour réfléchir ce que j’allais faire avec l’histoire et le pire c’était que je me disais “et si ce livre n’est jamais fini?” C’était des pensées plutôt difficiles. Et après je me suis rappelé quelque chose que Raymond Chandler disait : “Quand tu ne sais pas quoi faire ensuite, fais venir le type avec le pistolet”. Et je me suis dit : “Et si quelqu’un faisait exploser la moitié de ces gens?” Je pourrais gérer ceux qui restent. Et c’est ce que j’ai fais.

Stephen Colbert : Vos fans ont tous leurs livres préférés de Stephen King.

Stephen King : Vous espérez

Stephen Colbert : Ils doivent, sinon ce ne serait pas des fans. Est-ce que vous avez vos préférés? Quels sont vos 5 préférés? Romans ou nouvelles? De Stephen King

Stephen King : Ma nouvelle préférée serait “Le goût de vivre” (Brume), qui traitait d’un docteur qui se retrouve échoué sur une petite ile déserte. Alors qu’il transportait illégalement de l’héroine. Il meurt de faim, donc il se mange lui-même. Morceau par morceau.

Stephen Colbert : Je l’aime bien. Pour toute la famille.

Stephen King : Oui, c’est pour toute la famille. Ca pourrait faire un dessin animé par Disney.
J’aime beaucoup le roman “Misery“, il était plutôt amusant à écrire.

(Applaudissements)

Stephen King : (Au sujet des applaudissements) Soudainement on dirait que c’est un concert de Led Zeppelin. Jouez “Free Bird”.

Stephen Colbert : D’autres? Ca fait deux.

Stephen King :Misery“. J’aime beaucoup “Histoire de Lisey“. C’est maintenant une série disponible en streaming sur Apple+. Et je m’y suis accroché pendant longtemps. “Le Fléau“. Et il y en a un qui s’appelle “Stand By Me”, “Le corps”

Stephen Colbert : (lève le nouveau roman “Billy Summers“)

Stephen King : Et “Billy Summers”

Stephen Colbert : Le livre “Billy Summers”, un de ses 5 préférés, est disponible maintenant. Stephen King tout le monde, merci d’être venu.

 

 

Pour commander « Billy Summers » de Stephen King :
Acheter sur amazonAcheter sur fnac

Stephenking Billysummers Hodder Couverture Uk Grand

Billysummers Stephenking Couverture Scribner Sans Logo

 

 





VOUS AIMEZ L'ARTICLE? N'HESITEZ PAS A LE PARTAGER ;)

ENVIE DE DONNER VOTRE AVIS? Cliquez ici pour laisser un commentaire


Autres contenus : Interviews

En vente dans notre boutique :

Découvrez la boutique du Club Stephen King, avec des livres et objets rares et de collection

Notre livre : gratuit sur demande!

DECOUVREZ NOTRE LIVRE ==> Les adaptations de Stephen King

Notre livre sur Bernard Werber

Notre livre sur Bernard Werber

Les vidéos de notre chaine Youtube :

PARTENAIRES POUR VOS ACHATS

PUBLICITE

Avantages exclusifs

DERNIÈRES ACTUS STEPHEN KING

SUIVEZ-NOUS SUR LES RÉSEAUX

NEWSLETTER

NOTRE LIVRE (VERSION 2020 !!!)

Calendrier

  1. [EN] Children of the corn : trilogy, chez Diabolic / Arrow Video

    27 septembre
  2. Chambre 1408, de Stephen King, chez Albin Michel Jeunesse

    29 septembre
  3. [ENG] Strawberry Spring : sixième épisode de l’adaptation audio

    29 septembre
  4. [EN] The timekeepers of Time, court métrage inspiré des Langoliers

    29 septembre
  5. [EN] Stephen King Short Fiction : coffret américain

    5 octobre

Publicité